Connexion

    Inscription

    Récupération de
    mot de passe

  • Connexion
  • Mes enchères
Association pour la recherche des livres anciens, rares et précieux, Bibliorare a plus de 15 ans de mises en ligne et plus de 900.000 Références
Bibliorare.com Le Portail du Livre Ancien et Rare a pour but de maintenir la mémoire de l’écrit sous toutes ses formes. Diffusion de publications et mise en relation des bibliophiles sur la toile. Bibliorare.com The gateway to rare and old books. Its aim is to keep the memory of all written heritage alive ; to distribute publications and to facilitate contacts between booklovers on the Web.

Aide

  • Parcourez les catalogues des ventes à venir, et ajoutez les lots à votre liste d'enchères pour laisser un ordre d'achat ou enchérir par téléphone.
  • Votre liste d'enchères complétée, cliquez sur le bouton Valider pour transmettre votre enchère privée au commissaire-priseur de la vente.

Ma liste d’enchères

Facebook

Commissaire-Priseur :
Expert :

Détails du lot n°38 :

  • Lot n° : 38
  • Estimation :
    200 / 300

38 – ERASME Hyperaspistes diatribae adversus servum arbitrium Martini Lutheri – Bâle, Froben, 1526 (10 mars 1526) – in-8 : [156] f. – maroquin ancien rougi et estampé à froid. Marque d’imprimeur au titre et au dernier f., notes anciennes ms….

au titre et dans les marges.
Ex-libris étiquette d’un médecin Daniel Molliere.
(dos usé, manque du cuir au dos, couture au cuir au plat inférieur, coupes et coins usés)
E.O.
Adams E 673
Cet ouvrage participe à la controverse sur le salut de l’âme. Erasme, publia en 1523 De libero arbitrio diatribe défendant le libre-arbitre : si la bonne oeuvre ouvre le chemin du salut, c’est la volonté libre de celui qui l’accomplit qui y mène celui-ci. La position de Luther, exprimée dans De servo arbitrio, étant que le salut ne vient que de la grâce divine. Position étayée théologiquement par le chapitre XIII de l’Epître aux Romains. Erasme publia alors Hyperaspistes diatribae.
Une première partie parut en mars 1526, puis, une seconde, séparée, en septembre de l’année suivante.