Connexion

    Inscription

    Récupération de
    mot de passe

  • Connexion
  • Mes enchères
Association pour la recherche des livres anciens, rares et précieux, Bibliorare a plus de 15 ans de mises en ligne et plus de 900.000 Références
Bibliorare.com Le Portail du Livre Ancien et Rare a pour but de maintenir la mémoire de l’écrit sous toutes ses formes. Diffusion de publications et mise en relation des bibliophiles sur la toile. Bibliorare.com The gateway to rare and old books. Its aim is to keep the memory of all written heritage alive ; to distribute publications and to facilitate contacts between booklovers on the Web.

Aide

  • Parcourez les catalogues des ventes à venir, et ajoutez les lots à votre liste d'enchères pour laisser un ordre d'achat ou enchérir par téléphone.
  • Votre liste d'enchères complétée, cliquez sur le bouton Valider pour transmettre votre enchère privée au commissaire-priseur de la vente.

Ma liste d’enchères

Facebook

Lun
18
Mar

ADER Nordmann. Paris. LETTRES & MANUSCRITS - VENTE DROUOT ONLINE du 11 au 18 mars 2019

VENTE RÉALISÉE 100% EN LIGNE DROUOT ONLINE DU 11 JUSQU’AU LUNDI 18 MARS à 14h00

Littérature ; Histoire ; André BRETON (1896-1966). Tapuscrit. Simone de BEAUVOIR (1908-1986). Charles BAUDELAIRE. Francis CARCO (1886-1958). Jean COCTEAU. L.A.S. « Jean ». Léon DAUDET (1868-1942) Manuscrit. Michel DÉON (1919-2016). [Paul ÉLUARD]. 2 L.A.S. Jean GENET (1910-1986). 3 L.A.S. André GIDE. Manuscrit autographe. Sacha GUITRY (1885-1957). Tapuscrit. Max JACOB. Manuscrit autographe signé. Etc...

Enchères du 11mars au 18. Clôture des enchères à partir du 18 mars 2019 à 14h00

Etude : David NORDMANN - Xavier DOMINIQUE - 3, RUE FAVART 75002 Paris

RESPONSABLE DE LA VENTE : Marc GUYOT - E-Mail : marc.guyot@ader-paris.fr - Tel : 33 (0) 1 53 40 77 10

Expert : Mr Thierry BODIN, Les Autographes. Syndicat Français des Experts Professionnels en Œuvres d'Art.45 rue de l'Abbé Grégoire 75006 Paris - Tél : +33 (0) 1 45 48 25 31
Fax : +33 (0) 1 45 48 92 67 - Email : lesautographes@wanadoo.fr

Commissaire-Priseur :
ADER Nordmann.
Société de Ventes Volontaires
3, rue Favart 75002 PARIS
Tél : + 33 (0)1 53 40 77 10
Fax : + 33 (0)1 53 40 77 20
contact@ader-paris.fr
www.ader-paris.fr
Expert :
Mr Thierry BODIN, Les Autographes.
Syndicat Français des Experts Professionnels en Œuvres d'Art
45 rue de l'Abbé Grégoire 75006 Paris
Tél : +33 (0)1 45 48 25 31
Fax : +33 (0)1 45 48 92 67
Email: lesautographes@wanadoo.fr

Détails du lot n°40 :

  • Lot n° : 40
  • Estimation :
    600 / 800

André GIDE. Manuscrit autographe, Une belle histoire ; 4 pages et demie in-4 (4 ff. lignés détachés d’un cahier). Curieux récit, avec d’importantes ratures et corrections. Une note en marge de la première page indique : « raconté à…

Perpignan, en septembre 1940, par le Dr Nicolau ». « Je tiens cette histoire de Roger Stéphane. Il me l’a racontée l’autre soir, à Nice et me disait : voici longtemps que je la sais ; mais d’abord je pensais m’en servir et me la réservais. Ce n’est que depuis que j’ai renoncé à en tirer parti que je consens à la raconter ; la voici. Dans une petite ville de province, une fillette de six ans environ, enfant unique, était choyée par sa mère, qu’elle chérissait. Le père mourut laissant sa femme enceinte. Celle-ci crut bon de préparer la fillette à la venue d’un autre enfant. Ce ne fut pas chose facile, car la fillette se révoltait à l’idée de devoir partager les soins de l’amour maternel avec celui qu’elle considérait comme un intrus. [...] Rien n’y faisait. De penser qu’elle n’aurait plus sa mère toute à elle restait intolérable à l’enfant. [...] la mère, arrivée au terme de sa grossesse, accoucha d’un enfant mort-né. [...] La fillette à partir de ce jour devient inquiète, ombrageuse. Elle semble s’écarter de sa mère qui la cajole en vain. Elle ne mange presque plus. Elle s’étiole. Elle dépérit. [...] Enfin on a recours à un psychiatre éminent qui l’examine et l’interroge. Par lui pressée de questions, la fillette finit par avouer ceci : après que sa mère lui eut annoncé l’arrivée d’un petit frère et pour empêcher la venue au monde de celui-ci, elle se relevait la nuit, tandis que toute la maison dormait, descendait dans le jardin et, armée d’une longue aiguille à tricoter, transperçait l’un après l’autre chacun des choux du potager. À présent elle se sent responsable de la mort de ce petit frère ». La mère à son tour ne put bientôt plus supporter la fillette, « véritablement criminelle à ses yeux »… Un dialogue avec Roger Stéphane mène à la moralité : « Le mieux, voyez-vous, c’est de ne pas d’abord enseigner des choses fausses, fût-ce aux fillettes. La plus triste réalité est moins nocive que le mensonge »…