Connexion

    Inscription

    Récupération de
    mot de passe

  • Connexion
  • Mes enchères
Association pour la recherche des livres anciens, rares et précieux, Bibliorare a plus de 15 ans de mises en ligne et plus de 900.000 Références
Bibliorare.com Le Portail du Livre Ancien et Rare a pour but de maintenir la mémoire de l’écrit sous toutes ses formes. Diffusion de publications et mise en relation des bibliophiles sur la toile. Bibliorare.com The gateway to rare and old books. Its aim is to keep the memory of all written heritage alive ; to distribute publications and to facilitate contacts between booklovers on the Web.

Aide

  • Parcourez les catalogues des ventes à venir, et ajoutez les lots à votre liste d'enchères pour laisser un ordre d'achat ou enchérir par téléphone.
  • Votre liste d'enchères complétée, cliquez sur le bouton Valider pour transmettre votre enchère privée au commissaire-priseur de la vente.

Ma liste d’enchères

Facebook

Mer
22
Mai

BINOCHE & GIQUELLO En association avec SOTHEBY'S. BIBLIOTHÈQUE R. ET B.L. AUTOGRAPHES et MANUSCRITS XIXe et XXe Siècles - ÉCRIVAINS - MUSICIENS - PEINTRES. MERCREDI 22 MAI 2019 à 14h30 Sotheby's

RÉSULTATS DE LA VENTE AVEC FRAIS
AUTOGRAPHES et MANUSCRITS XIXe et XXe Siècles - ÉCRIVAINS - MUSICIENS - PEINTRES. Avec ce catalogue s’achève la dispersion de l’importante bibliothèque R. et B. L., commencée en 2011. Cette collection littéraire constituée sur plus de soixante ans par Bernard Loliée, comportant 1950 lots, a été réunie sur un même principe entre mêlant livres et autographes de la littérature française, de la musique et des arts du XVIe siècle à nos jours.

LIEU et date de la vente : Galerie Charpentier, 76, rue du Faubourg-Saint-Honoré 75008 Paris Mercredi 22 mai 2019 à 14h30 - Vente dirigée par : Alexandre Giquello et Cyrille Cohen

Exposition publique : Galerie Charpentier, 76, rue du Faubourg-Saint-Honoré 75008 Paris : Vendredi 17, samedi 18, lundi 20 et mardi 21 mai de 10h à 18h - CONTACT à l'étude pour tout renseignement : Madame Odile CAULE - tél. +33 (0) 1 47 70 48 90 - E-Mail : o.caule@betg.fr - SPÉCIALISTE responsable de la vente : Anne Heilbronn, Directeur du département, Paris Tel : +33 (0) 1 53 05 53 18 - E-Mail : anne.heilbronn@sothebys.com - Benoît PUTTEMANS Spécialiste Tel : + 33 (0) 1 53 05 52 66 - E-Mail : benoit.puttemans@sothebys.com - Patricia de Fougerolle Spécialiste Tel + 33 (0) 1 53 05 52 91 E-Mail : patricia.defougerolle@sothebys.com - Simon Maguire Spécialiste pour la musique Tel : + 44 (0) 207 293 5016 et + 44 (0) 7702 503506 - E-Mail : simon.maguire@sothebys.com

Tous nos remerciements à Monsieur Jean-Paul Goujon pour son aide précieuse apportée à la rédaction des notices

Commissaire-Priseur :
Binoche & Giquello
5, rue La Boétie - 75008 PARIS
Tél. +33 (0)1 47 42 78 01
Fax. +33 (0)1 47 42 87 55
Email: o.caule@betg.fr
http://www.binocheetgiquello.com/
Expert :

Détails du lot n°6 :

  • Lot n° : 6
  • Estimation :
    10 000 - 12 000 €
  • Résultat :
    10 000 €

APOLLINAIRE (Guillaume) — LETTRE AUTOGRAPHE LOUISE DE COLIGNY-CHÂTILLON (LOU), signée deux fois Gui, à Mon petit amour, datée 9 avril 1915, 4 pages sur un bifeuillet in-12 (182 x 140 mm) à l’encre brune, sous chemise demi-maroquin noir moderne.

DESCRIPTION DE LA TRANCHÉE ET TESTAMENT D’APOLLINAIRE EN FAVEUR DE LOU.
Il y évoque ses droits sur Alcools, Le Poète assassiné, L’Hérésiarque, Les Diables amoureux et Les trois Don Juan.

Lettre écrite le lendemain de la précédente, la guerre fait rage, ils ont reçu trente obus mais un peu trop longs ce qui fait que nous n’avons rien eu. D’ailleurs les obus éclataient mal. Il vante le courage de sa batterie et envoie deux dessins de sa cabane [non joints à cette lettre]: Je suis dans une cabane en roseaux [...] On ne regrette et souhaite ici qu’une chose: la FEMME, la phâme, ça nous affame et Dieu sait si souvent la femme est infâme. Pour le reste c’est l’enthousiasme, le patriotisme simple et parfait et je crois que ma batterie est une des plus braves de l’armée française [...]

Cette forêt est émouvante. Elle contient le patriotisme, l’amour profond et désespéré. Chaque branche défeuillée est un voeu de bonheur, un voeu timide pour soi, un voeu de bonheur ardent pour les autres, surtout pour l’autre, celle qu’on aime. Nos officiers sont gentils.
Puis il lui annonce: J’ai fait mon testament en ta faveur, en cas d’accident quelconque. Hélas: Il n’y a pour le moment [...] que des tableaux. Tu n’as vu aucun tableau de valeur, ils sont tous cachés avec ma collection de statues africaines. Il y a ma bibliothèque et mes livres qui en temps de paix rapportent de 3 à 4 mille francs par an. Tout ça n’est pas grand-chose et pardonne-moi de n’avoir pas plus à te laisser. En cas d’accident, qu’elle prévienne L’Intransigeant et le Mercure de France: Ma mère serait prévenue car j’ai donné son nom avec le tien.

AU SUJET DE SES LIVRES : Si je mourais, n’oublie pas surtout les droits d’auteur sur Alcools. Je ne les ai pas touchés, et pas fait de traité, par conséquent c’est un livre qui est entièrement à moi. Tu ferais aussitôt un traité avec le Mercure selon les habitudes de la maison. C’est un livre qui seul dans 4 ou 5 ans rapportera dans les deux mille francs par an et plus tard il peut rapporter plus encore. Quant au Poète assassiné: Il faut faire un traité, 50 centimes par volume comme droits d’auteur pr. le 1er. mille [...] Pour l’Hérésiarque il y a 2 ans que je n’ai pas fait de compte avec Stock son éditeur. Il faudra voir ce que j’ai à y toucher [...] Il y a aussi au Mercure: les Diables amoureux [ne sera publié qu'en 1964] faire un traité comme pr. le Poète assassiné… Il y a encore un livre tout prêt à paraître [...] Les 3 Don Juan. En post-scriptum, il ajoute tristement: Tout ceci [ne] t’intéressera pas en ce moment que je suis encore en vie. Mais si je meurs, relis cette lettre avec attention, d’ailleurs j’espère que Toutou sera là pour s’occuper de tout cela à ta place.

Un an plus tard, le 14 mars 1916, Apollinaire adressera une lettre testamentaire analogue à Madeleine Pagès, son nouvel amour.

Lettres à Lou, éd. M. Décaudin, lettre n° 119 — Correspondance générale, édition de V. Martin-Schmets. t. 2, 1915, n° 838, p. 288-290.

Deux restaurations à l’adhésif et une infime déchirure sans manque.