Connexion

    Inscription

    Récupération de
    mot de passe

  • Connexion
  • Mes enchères
Association pour la recherche des livres anciens, rares et précieux, Bibliorare a plus de 15 ans de mises en ligne et plus de 900.000 Références
Bibliorare.com Le Portail du Livre Ancien et Rare a pour but de maintenir la mémoire de l’écrit sous toutes ses formes. Diffusion de publications et mise en relation des bibliophiles sur la toile. Bibliorare.com The gateway to rare and old books. Its aim is to keep the memory of all written heritage alive ; to distribute publications and to facilitate contacts between booklovers on the Web.

Aide

  • Parcourez les catalogues des ventes à venir, et ajoutez les lots à votre liste d'enchères pour laisser un ordre d'achat ou enchérir par téléphone.
  • Votre liste d'enchères complétée, cliquez sur le bouton Valider pour transmettre votre enchère privée au commissaire-priseur de la vente.

Ma liste d’enchères

Facebook

Jeu
07
Déc

J.-R. Geoffroy & Y. Bequet. s.v.v. Collection Jean-Louis DEBAUVE. LIVRES & AUTOGRAPHES. JEUDI 7 DECEMBRE 2017 à 14h15 Lieu Abbaye aux Dames de Saintes

Collection Jean-Louis Debauve - LIVRES & AUTOGRAPHES. MANUSCRITS AUTOGRAPHES. La silhouette de Jean-Louis Debauve restera dans la mémoire de tous ceux qui l’ont croisée un jour : traversant la ville pour ne rater aucune vente publique, aucune conférence, aucun colloque, penché sur les piles des libraires ou posté auprès des étals de bouquinistes, il avait un faux air de Jean Follain qu’un trottinement aurait irrémédiablement conduit à ce qui permettrait d’améliorer l’érudition de certains, et, partant, la connaissance de tous. Documents littéraires, historiques, gravures illustrant la Bretagne, lettres inédites de Sade ou de Jules Laforgue, ce chasseur de savoirs enfouis avait l’oeil exercé par de patientes études des catalogues et des bibliographies.
Autographes et manuscrits : 126 à 306 - Livres et éditions XXe s. : 307 à 505

LIEU de la vente et date : JEUDI 7 DÉCEMBRE 2017 à 14h15 Abbaye aux Dames de Saintes

EXPOSITIONS à l’Abbaye aux Dames de Saintes : mercredi 6 décembre de 10h. à 18h. jeudi 7 décembre de 9h. à 11h. et 14 h. à 18 h. vendredi 8 décembre de 9h. à 11h. et 14 h. à 18 h. - samedi 9 décembre de 9h. à 11h

EXPERT : Madame Christine CHATON – 3, rue Gautier – 17100 Saintes. Membre de la Chambre Nationale des Experts Spécialisés (C.N.E.S.). Tél : 33 (0) 6.08.92.27.75 / Fax : 33 (0) 9.81.70.96.13 / E-Mail : chatonchristine@bbox.fr

Autographes visibles sur rendez-vous chez l’expert : Emmanuel Lorient. Traces Ecrites - 29 rue de Condé - 75006 Paris - tél. 01.43.54.51.04

Commissaire-Priseur :
S.V.V. J.-R. Geoffroy & Y. Bequet
6, rue du Président Poincaré – 17200 ROYAN
T. + 33 (0)5.46.38.69.35
F. + 33 (0)5.46.39.28.05
Email: contact@royanencheres.com

Expert :
Christine CHATON
Membre de la Chambre Nationale des Experts Spécialisés (C.N.E.S.)
3, rue Gautier – 17100 Saintes
T. +33 (0)6.08.92.27.75
F. +33 (0)9.81.70.96.13
Email: chatonchristine@bbox.fr

Détails du lot n°141 :

  • Lot n° : 141
  • Estimation :
    1 200 / 1 500 €

BAUDELAIRE (Charles). L.A.S. « Charles » à sa mère. 2 pp. in-8, au crayon. [Paris, 13 juillet 1858]. Adresse au dos. En-tête gaufré du Grand hôtel Voltaire. Manque de papier au feuillet d’adresse. → Cachet de la collection Debauve.

Belle lettre sur son destin de poète au moment où il retourne vivre chez sa mère.
« Mais, chère petite mère, vous êtes folle ; c’est moi qui ai quarante mille excuses à vous faire pour ma bizarre conduite, que moi seul je puis comprendre, et mille remerciements à vous faire pour votre indulgence.

Seulement, si j’ai des torts, avoue que tu écris toujours comme une personne heureuse, sans soucis, et qui a tout son temps à consacrer à ses amis.
Tu sais cependant bien que ma destinée est mauvaise. Il faut des miracles et je les ferai. Comment n’as-tu pas deviné que depuis trois mois je m’étais laissé circonvenir par de nouveaux embarras d’argent ?
Seulement, admire-moi ! Cette fois-ci je m’en tirerai à moi tout seul, sans emprunter un sol.
Tout ce que je t’ai dit relativement à mes traités futurs, aux offres qui me sont faites, est littéralement vrai.
Si mon premier morceau [sur le haschisch] a été retardé, c’est uniquement parce que je l’ai voulu ; j’ai voulu revoir, relire, recommencer et corriger.

Pour de bon, sérieusement, tu vas, dans peu de jours, recevoir le commencement de mon déménagement, attendu que j’ai horreur de porter avec moi une simple malle.
Ce seront d’abord des livres – Tu les rangeras proprement dans la chambre que tu me destines. Je t’écrirai de nouveau et je t’embrasse. Charles».

♦ Ancienne collection Godoy.
Pléiade (I, p. 509).