Connexion

    Inscription

    Récupération de
    mot de passe

  • Connexion
  • Mes enchères
Association pour la recherche des livres anciens, rares et précieux, Bibliorare a plus de 15 ans de mises en ligne et plus de 900.000 Références
Bibliorare.com Le Portail du Livre Ancien et Rare a pour but de maintenir la mémoire de l’écrit sous toutes ses formes. Diffusion de publications et mise en relation des bibliophiles sur la toile. Bibliorare.com The gateway to rare and old books. Its aim is to keep the memory of all written heritage alive ; to distribute publications and to facilitate contacts between booklovers on the Web.

Aide

  • Parcourez les catalogues des ventes à venir, et ajoutez les lots à votre liste d'enchères pour laisser un ordre d'achat ou enchérir par téléphone.
  • Votre liste d'enchères complétée, cliquez sur le bouton Valider pour transmettre votre enchère privée au commissaire-priseur de la vente.

Ma liste d’enchères

Facebook

Ven
11
Déc

PIERRE BERGE & SOTHEBY'S: La Bibliothèque de Pierre Bergé, 1ere vente. VENDREDI 11 DECEMBRE 2015, 15h. Drouot Richelieu salles 5 & 6, Paris.

Exposition publique : Du mardi 8 au mercredi 9 décembre de 11 heures à 18 heures. Nocturne jeudi 10 décembre de 11 heures à 21 heures.
Téléphone pendant l’exposition publique et la vente +33 (0) 1 48 00 20 05 & +33 (0) 1 48 00 20 06.
Contacts pour la vente : Eric Masquelier (T. +33 (0)1 49 49 90 31 / emasquelier@pba-auctions.com) - Benoît Puttemans (T. +33 (0)1 53 05 52 66 / benoit.puttemans@sothebys.com)
Experts : Stéphane Clavreuil. 65/66 Lincoln's Inn Fields, London, WC2A 3LH / T. +44 798 325 22 00 / E. stephane@clavreuil.co.uk
Benoît Forgeot. 4 rue de l’Odéon, 75006 Paris / T. +33 (0) 1 42 84 00 00 / E. info@forgeot.com
Michel Scognamillo. 33 rue de l’Abbé Groult, 75015 Paris / T. +33 (0) 6 77 13 92 76 / E. scolivre@gmail.com

Avant la vente, 3 lots ont été offerts par Pierre Bergé à diverses Institutions :
lot 52 (Chamfort Maximes et pensées) offert au Centre Stendhal de la Bibliothèque municipale de Grenoble, lot 105 (Paul Verlaine Les Poètes maudits) offert au département de la Réserve des livres rares de la BNF dirigé par Jean-Marc Chatelain,
lot 110 (Emile Zola Le Docteur Pascal) offert à la Maison de Zola à Medan.
En raison de son importance patrimoniale majeure, le manuscrit d’André Breton Nadja (lot 166) a fait l’objet d’une acquisition préalable par la BNF présidée par Bruno Racine auprès de Pierre Bergé.

Préemptions : lot 106 (NOUVEAU Germain Valentines) préempté par la BNF, adjugé 125.906 € et lot 163 (CREVEL René & Marcel JOUHANDEAU Correspondance croisée) préempté par la Bibliothèque Jacques Doucet, adjugé 33.488 €.

Dispersée sous le marteau d’Antoine Godeau, commissaire-priseur et vice-président de Pierre Bergé & associés, la première vente a totalisé un montant d’enchères de 11 687 380 € frais inclus.

Commissaire-Priseur :
PIERRE BERGÉ & ASSOCIÉS PARIS.
92, avenue d'Iéna - 75116 PARIS.
Tél. + 33 (0) 1 49 49 90 00
Email: contact@pba-auctions.com
http://www.pba-auctions.com
Expert :
Benoît FORGEOT.
Membre du Syndicat Français des Experts professionnels
4 rue de l'Odéon, 75006 Paris
T. +33 (0)1 42 84 00 00
Email: info@forgeot.com

Détails du lot n°175 :

  • Lot n° : 175
  • Estimation :
    100000 / 150000
  • Résultat :
    340 000 €

BRETON, André. L’Air de l’eau. Paris, Éditions Cahiers d’art, 1934. Petit in-folio : demi-maroquin rouge à la Bradel avec coins, couvertures et dos conservés, entièrement non rogné, tête dorée (reliure légèrement postérieure). Édition…

originale tirée à 345 exemplaires : 5 sur Japon, 40 sur Montval et 300 sur vélin.
Un des 40 exemplaires sur papier Montval (nº 8), signé par l’auteur et l’artiste,
et enrichi de 4 gravures originales au burin d’Alberto Giacometti.
Seuls les 45 exemplaires du tirage de tête comportent ces illustrations gravées.
“L’Air de l’eau est une grande célébration de la femme qui est entrée dans la vie de Breton le 29 mai
1934, Jacqueline Lamba [l'inspiratrice de L'Amour fou], dessinatrice et peintre de vingt-quatre ans,
que les conditions matérielles ont amenée à faire dans un music-hall un numéro de natation. C’est
pourquoi elle est d’emblée pour Breton l’ondine, celle qui a l’air de danser sous l’eau, de même que la
femme apparue dans le poème de 1923, Tournesol, que le poète juge prémonitoire de la rencontre de
1934, avait “l’air de nager”. La façon dont le titre privilégie les deux éléments, l’air et l’eau, est là
pour rappeler que l’ondine se meut dans ces deux espaces. Tout au long du recueil, on le verra, ils
ne cessent de communiquer et même de se confondre dans l’irisation ou le mouvement. (…)
L’Air de l’eau apparaît comme un grand poème où réflexion et automatisme s’unissent dans la
glorification amoureuse, où le je, tout entier absorbé par son regard sur l’autre, la femme aimée, la
retrouve partout à travers temps et espace, liée aux éléments, présente dans la légende, offerte enfin
de toute sa splendeur à la fête amoureuse, sans qu’il cesse pourtant de s’interroger sur le miracle
vertigineux de la rencontre et sur le moyen de la recréer indéfiniment, par-delà l’éclat poétique de
l’instant, dans le quotidien de la vie vécue, afin d’assurer à la transmutation de l’existence qui est
son oeuvre une totale pérennité” (Marguerite Bonnet, André Breton, OEuvres complètes, II, 1992, pp.
1544-1553).
Exemplaire de Paul Éluard, enrichi de ce très bel envoi autographe :
P AUL ELUARD,
l’homme dont le nom dans ma vie
aura sonné de beaucoup le plus clair –
qu’il fût là je songerais encore,
même désespéré,
à être heureux.
André
Le 14 août 1934, Paul Éluard avait été, avec le peintre Alberto Giacometti, le témoin de mariage
d’André Breton et de Jacqueline Lamba, l’inspiratrice et l’objet de L’Air de l’eau.
Le poète a enrichi son exemplaire de plusieurs pièces précieuses dont 6 dessins originaux
d’Alberto Giacometti :
Un manuscrit autographe signé d’André Breton, à l’encre verte :
“Jugement de l’auteur sur lui-même. Héraclite mourant, P ierre de Lune, Sade, le cyclone à tête de grain
de millet, le tamanoir : son plus grand désir eût été d’appartenir à la famille des grands indésirables. André
Breton, 17 septembre [le mot "juillet" a été rayé] 1935.”
Ce texte, longuement analysé par Marguerite Bonnet dans l’édition de la Pléiade, est
d’une version antérieure à la copie conservée à la Bibliothèque littéraire Jacques Doucet.
2 gravures originales supplémentaires d’Alberto Giacometti :
la première, refusée, non signée (seule épreuve connue) ; la seconde, ayant servi à
l’illustration, signée au crayon.
6 dessins originaux de Giacometti, dont un à l’encre, réalisés sur 3 feuillets.
Il s’agit d’esquisses préparatoires pour l’illustration de L’Air de l’eau : deux dessins sont
signés au crayon ; au verso du dessin à l’encre, début de lettre de Giacometti à Breton
(17 septembre 1934, 3 lignes à l’encre noire).
Provenance : Paul Éluard, avec envoi de l’auteur.- Jean Hugues (Poésie contemporaine, nº 62).- Renaud
Gillet, avec ex-libris (cat. Sotheby’s Londres, 1999, nº 84).