Connexion

    Inscription

    Récupération de
    mot de passe

  • Connexion
  • Mes enchères
Association pour la recherche des livres anciens, rares et précieux, Bibliorare a plus de 15 ans de mises en ligne et plus de 900.000 Références
Bibliorare.com Le Portail du Livre Ancien et Rare a pour but de maintenir la mémoire de l’écrit sous toutes ses formes. Diffusion de publications et mise en relation des bibliophiles sur la toile. Bibliorare.com The gateway to rare and old books. Its aim is to keep the memory of all written heritage alive ; to distribute publications and to facilitate contacts between booklovers on the Web.

Aide

  • Parcourez les catalogues des ventes à venir, et ajoutez les lots à votre liste d'enchères pour laisser un ordre d'achat ou enchérir par téléphone.
  • Votre liste d'enchères complétée, cliquez sur le bouton Valider pour transmettre votre enchère privée au commissaire-priseur de la vente.

Ma liste d’enchères

Facebook

Mar
03
Mar

Coutau-Bégarie - Noblesse & Royauté. Souvenirs Historiques: Archives sur l’histoire de France Collection du Vicomte Alcide de Beauchesne (1804-1873). MARDI 3 MARS 2015, 14h30. Drouot salle 7 Paris

Expositions publiques à l’hôtel Drouot:
Lundi 2 mars 2015 – de 11h à 18h & mardi 3 et Mercredi 4 mars 2015 – de 11h à 12h.
Tél. de la salle : +33 (0)1 48 00 20 07.

Commissaire-Priseur :
Olivier COUTAU-BEGARIE SVV.
60, avenue de la Bourdonnais - 75007 - PARIS
T. +33 (0)1 45 56 12 20
F. +33 (0)1 45 56 14 40
http://www.coutaubegarie.com/
Email: information@coutaubegarie.com
Expert :
Cyrille BOULAY
Membre agréé de la F.N.E.P.S.A.
Tél. : + 33 (0) 6 12 92 40 74
http://www.cyrilleboulay.com/
Email: cyrille.boulay@wanadoo.fr

Détails du lot n°5 :

  • Lot n° : 5
  • Estimation :
    300 / 500
  • Résultat :
    120 €

COLBERT de Croisy, Charles (1625-1696). Lettre autographe signée Colbert de Croisy, adressée à Monsieur Le Bres, Fontainebleau, le 27 septembre 1683, 1 page, in-folio. Bon état.

« Monsieur, Quoy que je ne croie pas que les lettres de cachet cy jointes pour le Parlement de Dauphiné soient nécessaires pour l’enregistrement de l’amnistie que je vous ay envoyée par ordre du Roy, et que je ne doute point que cette affaire ne soit à présent consommée, je ne laisse pas de vous les adresser pour les remettre à Mr le Procureur Général du dit Parlement. Je suis, Monsieur, votre très humble et très affectionné serviteur».