Connexion

    Inscription

    Récupération de
    mot de passe

  • Connexion
  • Mes enchères
Association pour la recherche des livres anciens, rares et précieux, Bibliorare a plus de 15 ans de mises en ligne et plus de 900.000 Références
Bibliorare.com Le Portail du Livre Ancien et Rare a pour but de maintenir la mémoire de l’écrit sous toutes ses formes. Diffusion de publications et mise en relation des bibliophiles sur la toile. Bibliorare.com The gateway to rare and old books. Its aim is to keep the memory of all written heritage alive ; to distribute publications and to facilitate contacts between booklovers on the Web.

Aide

  • Parcourez les catalogues des ventes à venir, et ajoutez les lots à votre liste d'enchères pour laisser un ordre d'achat ou enchérir par téléphone.
  • Votre liste d'enchères complétée, cliquez sur le bouton Valider pour transmettre votre enchère privée au commissaire-priseur de la vente.

Ma liste d’enchères

Facebook

Lun
10
Déc

ADER Nordmann. Paris. Lettres & Manuscrits Autographes. Beaux-Arts - Musique et Spectacle - Littérature - Edmond Rostand. LUNDI 10 DECEMBRE 2018 à 14h00 Salle des ventes Favart, 3, rue Favart 7500

Lettres & Manuscrits Autographes. Beaux-Arts - Musique et Spectacle - Littérature - Edmond Rostand.

LIEU et date de la vente : Lundi 10 décembre à 14h00 Salle des ventes Favart, 3, rue Favart 75002 Paris. Tel : 33 (0) 1 78 91 10 11 - Responsable de la vente : Monsieur Marc GUYOT. Tel : 33 (0) 1 78 91 10 11 - E-Mail : marc.guyot@ader-paris.fr - Exposition privée sur rendez-vous chez l’expert : Tél. : + 33 (0) 1 45 48 25 31 - Expositions publiques à la salle des Ventes Favart : Lundi 10 décembre de 11h à 18h et Mardi 11 décembre de 11h à 12h - Téléphone pendant l’exposition : 33 (0) 1 53 40 77 10

Expert : Monsieur Thierry BODIN, Les Autographes. Syndicat Français des Experts Professionnels en Œuvres d’Art. 45, rue de l’Abbé Grégoire - 75006 Paris. Tél. : + 33 (0) 1 45 48 25 31 - Fax : + 33 (0)1 45 48 92 67 - E-Mail : lesautographes@wanadoo.fr

Commissaire-Priseur :
ADER Nordmann.
Société de Ventes Volontaires
3, rue Favart 75002 PARIS
Tél : + 33 (0)1 53 40 77 10
Fax : + 33 (0)1 53 40 77 20
contact@ader-paris.fr
www.ader-paris.fr
Expert :
Mr Thierry BODIN, Les Autographes.
Syndicat Français des Experts Professionnels en Œuvres d'Art
45 rue de l'Abbé Grégoire 75006 Paris
Tél : +33 (0)1 45 48 25 31
Fax : +33 (0)1 45 48 92 67
Email: lesautographes@wanadoo.fr

Détails du lot n°283 :

George SAND. L.A.S., Nohant 11 août [18]74, à Charles-Edmond ; 4 pages in-8 à son chiffre.. Belle lettre parlant de ses aquarelles et dendrites. . Elle n’a pas encore relu la pièce de Charles-Edmond : « Je ne veux pas faire cela comme…

une tâche dont on se débarrasse. Il me faut un jour de lucidité complète, et j’en ai peu. Je suis bien plus entamée de la cervelle que vous ne pouvez l’être. Mais j’ai le grand art de savoir me reposer et c’est là ce qui me sauve. Les aquarelles m’ont été, cette année, d’un grand secours et à ce propos, je ne crois pas que l’eau-forte ni aucune espèce de procédé pût rendre le dendritage de Maurice. Ce procédé est la seule particularité de mes petits barbouillages, et ce qui leur donne un petit air à part. Toulmouche en a été si frappé qu’il m’a suggéré l’idée, dont j’étais à mille lieues, il y a un an, d’utiliser ces loisirs. Quand vous me demandiez un dessin pour une publication, j’ai sauté au plafond. Maurice me poussait cependant à envoyer un de mes souvenirs de voyage, faits il y a quelque trente ans. Il disait que cela en valait la peine. Je ne trouvais pas. C’est à propos de cet incident, que tout en causant avec lui du paysage et de la couleur, je me suis mise à essayer ces dendrites qui m’ont amusée et qui commencent à venir moins barbares qu’aux premiers essais. Je n’ai pas parlé à Toulmouche de me les faire vendre. Je le chargeais de placer des aquarelles de Maurice et ne voulais pas l’encombrer de nous deux. Si vous me trouviez un joint pour moi, vous me rendriez grand service car je ne voudrais pas vivre de mes rentes. Je n’ai pas ce droit-là, et je ne peux plus faire de littérature toute l’année, c’est devenu impossible. Pensez à ce qu’on vous a conseillé et sachez si c’est réalisable. Je ne crois pas ; je crois que traduit, ça n’existera plus. J’aimerais mieux que ce fût comme une vente d’autographes, ce serait moins impertinent que de me faire graver »… . Correspondance, t. XXIV, n° 17065.