Connexion

    Inscription

    Récupération de
    mot de passe

  • Connexion
  • Mes enchères
Association pour la recherche des livres anciens, rares et précieux, Bibliorare a plus de 15 ans de mises en ligne et plus de 900.000 Références
Bibliorare.com Le Portail du Livre Ancien et Rare a pour but de maintenir la mémoire de l’écrit sous toutes ses formes. Diffusion de publications et mise en relation des bibliophiles sur la toile. Bibliorare.com The gateway to rare and old books. Its aim is to keep the memory of all written heritage alive ; to distribute publications and to facilitate contacts between booklovers on the Web.

Aide

  • Parcourez les catalogues des ventes à venir, et ajoutez les lots à votre liste d'enchères pour laisser un ordre d'achat ou enchérir par téléphone.
  • Votre liste d'enchères complétée, cliquez sur le bouton Valider pour transmettre votre enchère privée au commissaire-priseur de la vente.

Ma liste d’enchères

Facebook

Jeu
07
Déc

ADER Nordmann. Paris. LETTRES & MANUSCRITS AUTOGRAPHES. Littèrature, histoire, divers. JEUDI 7 DECEMBRE 2017 à 14h15 Salle des ventes Favart, 3, rue Favart 75002 Paris

Guillaume APOLLINAIRE (1880-1918). L.A.S. « Guillaume », Nîmes 17 décembre 1914,… Charles BAUDELAIRE (1821-1867). L.A.S. « Charles », [Bruxelles] Vendredi 12 mai… Paul CLAUDEL. Manuscrit autographe, Quatre petits poëmes. Max JACOB (1876-1944). Manuscrit autographe signé, Roman abrégé, Saint-Benoit-sur-Loire ;… Charles de Secondat, Baron de La Brède et de MONTESQUIEU (1689-1755). L.S., La…Henry de MONTHERLANT. Manuscrit autographe, L’Insomnieuse [Mais aimons-nous ceux… Marcel PROUST (1871-1922). L.A.S., Dimanche [13 janvier 1918, à la princesse Hélène Soutzo] ; 6 pages etc....

LIEU et date de la vente : Jeudi 7 décembre 2017 à 14h15 Salle des ventes Favart, 3, rue Favart 75002 Paris. Tel : 33 (0) 1 53 40 77 10

Responsable de la vente : Monsieur Marc GUYOT. Tel : 33 (0) 1 53 40 77 10 - E-Mail : marc.guyot@ader-paris.fr

Exposition privée sur rendez-vous chez l’expert : Tél. : + 33 (0) 1 45 48 25 31
Expositions publiques à la salle des Ventes Favart : Mercredi 6 décembre de 11 h à 18 h : Jeudi 7 décembre de 11 h à 12 h. Téléphone pendant l’exposition : 33 (0) 1 53 40 77 10

Expert : Monsieur Thierry BODIN, Les Autographes. Syndicat Français des Experts Professionnels en OEuvres d’Art. 45, rue de l’Abbé Grégoire - 75006 Paris. Tél. : + 33 (0) 1 45 48 25 31 - Fax : + 33 (0)1 45 48 92 67 - E-Mail : lesautographes@wanadoo.fr

Commissaire-Priseur :
ADER Nordmann.
Société de Ventes Volontaires
3, rue Favart 75002 PARIS
Tél : + 33 (0)1 53 40 77 10
Fax : + 33 (0)1 53 40 77 20
contact@ader-paris.fr
www.ader-paris.fr
Expert :
Mr Thierry BODIN, Les Autographes.
Syndicat Français des Experts Professionnels en Œuvres d'Art
45 rue de l'Abbé Grégoire 75006 Paris
Tél : +33 (0)1 45 48 25 31
Fax : +33 (0)1 45 48 92 67
Email: lesautographes@wanadoo.fr

Détails du lot n°288 :

  • Lot n° : 288
  • Estimation :
    700 / 800
  • Résultat :
    2 000 €

Jean-Jacques ROUSSEAU (1712-1778). Manuscrit autographe ; 1 page et quart in-4 en colonne.{CR} Notes sur les femmes, en vue de l’ouvrage sur les femmes que Rousseau entreprit entre 1746 et 1750 pour sa protectrice Mme Louise Dupin (1706-1799) et…

qui ne vit jamais le jour, à partir du tome VII des Ordonnances des roys de France de la troisième race (p. 480), publié par Denis-François Secousse en 1745. « Dans l’ancien règlement pour les maitres chandeliers de Paris il est porté art. 3 que l’Apprentif sera obligé d’achever son apprentissage chez la veuve après la mort du mari, et chez le mari après la mort de la f[emme]. Ce qui ne peut signifier autre chose sinon que les f. étoient ou pouvoient être maitresses, de leur chef, aussi bien que les h. – Art. 6 des additions. Que la veuve d’un chandelier pourra continuer le métier ; et si elle se remarie à un h. d’un autre métier, celui-ci après sa mort pourra faire le métier en renonçant à celui qu’il exerçoit auparavant. Mais dans l’art. 5 des nouveaux règlements donnés en 1392 il est dit que les veuves ne pourront continuer le métier si elles ne restent en viduité, ou si elles n’épousent un h. du métier ».{CR} On joint une petite L.A.S. de Marie-Anne du Boccage (1767, à M. de Saint-Julien).