Connexion

    Inscription

    Récupération de
    mot de passe

  • Connexion
  • Mes enchères
Association pour la recherche des livres anciens, rares et précieux, Bibliorare a plus de 15 ans de mises en ligne et plus de 900.000 Références
Bibliorare.com Le Portail du Livre Ancien et Rare a pour but de maintenir la mémoire de l’écrit sous toutes ses formes. Diffusion de publications et mise en relation des bibliophiles sur la toile. Bibliorare.com The gateway to rare and old books. Its aim is to keep the memory of all written heritage alive ; to distribute publications and to facilitate contacts between booklovers on the Web.

Aide

  • Parcourez les catalogues des ventes à venir, et ajoutez les lots à votre liste d'enchères pour laisser un ordre d'achat ou enchérir par téléphone.
  • Votre liste d'enchères complétée, cliquez sur le bouton Valider pour transmettre votre enchère privée au commissaire-priseur de la vente.

Ma liste d’enchères

Facebook

Sam
16
Juin

Les collections ARISTOPHIL • 3 • HISTOIRE POSTALE • HÉROS DE L'AVIATION par ARTCURIAL. SAMEDI 16 JUIN 2018 à 16h00 Drouot-Richelieu

RÉSULTATS DE LA VENTE avec frais
Les collections ARISTOPHIL • 3 • HISTOIRE POSTALE • HÉROS DE L'AVIATION. C’est un ensemble hors du commun sur les héros de l’aviation qui est ici présenté : de Charles A. Lindbergh à Antoine de Saint Exupéry, des frères Wright à Jean Mermoz, en passant par les as de la Grande Guerre… et, au fil des lots, les grands noms de l’Aéropostale au premier rang desquels Henri Guillaumet. Cette vente est aussi un véritable évènement pour les admirateurs de Saint Exupéry. En effet, c’est la première fois que se trouvent réunis, dans une même vacation, autant de témoignages de la vie de ce pilote intrépide et de l’œuvre de cet écrivain universel… autant de précieux manuscrits - autographes ou dactylographiés - et d’œuvres graphiques - croquis, dessins ou aquarelles - de l’auteur du Petit Prince. Ainsi, au nombre des héros de l’aviation célébrés dans ce catalogue, ne faudrait-il pas ajouter le jeune habitant de l’astéroïde B 612 ?

LIEU et date de la vente Drouot-Richelieu Salle 9 : Samedi 16 juin 2018 à 16h00 - Renseignements et contact : Lorena de La TORRE - E-Mail : ldelatorre@artcurial.com - Tél : + 33 (0) 1 42 99 16 58 - ORDRES D'ACHAT - ENCHÈRES PAR TÉLÉPHONE : 33 (0) 1 42 99 20 51 - E-Mail : bids@artcurial.com

Responsables de la vente : Guillaume ROMANEIX - E-Mail : gromaneix@artcurial.com - Tél. +33 (0) 1 42 99 16 49 - Expositions Drouot-Richelieu Salle 9 - 9 rue Drouot - 75009 Paris : Du mardi 12 au vendredi15 juin de11H à 18H et le matin de la vente de 11H À 12H. Téléphone Pendant l’exposition et la vente : 33 (0) 1 48 00 20 09

Commissaire-Priseur :
ARTCURIAL - Briest, Poulain, F. Tajan
7, rond-point des Champs-Élysées - 75008 PARIS
Tél. : + 33 (0) 1 42 99 16 49
gromaneix@artcurial.com
Expert :

Détails du lot n°56 :

  • Lot n° : 56
  • Estimation :
    30 000 / 40 000 €
  • Résultat :
    Invendu

JEAN MERMOZ (1901-1936) – « L’École » : manuscrit autographe, raturé et corrigé. [Vers 1927-1928].16 p. un quart sur 9 f. in-4 (24,2 x 21 cm) de papier vergé fin extraites d’un bloc, encre noire et bleue.

TRÈS BEAU RÉCIT AUTOBIOGRAPHIQUE DE MERMOZ dans lequel il raconte son arrivée et son installation à l’école d’aviation militaire d’Istres, en octobre 1920, sa première leçon de pilotage, son apprentissage et son premier vol en solitaire (« Je sentais à cette minute que mon âme devenait celle de l’appareil et que mon corps, scellé en quelque sorte au siège n’existait plus que pour obéir à sa volonté et la transmettre à la machine. Maître de moi-même, je me sentis avec une secrète joie, capable de tout dominer et c’est avec le plus grand sang-froid que je tirai les manettes des gaz. ») jusqu’à sa première veillée funèbre après la mort accidentelle d’un pilote et de ses deux mécaniciens.

« L’arrivée à Istres. Un soir d’octobre de l’année 1920, je posais le pied pour la première fois sur le sol de Provence et cela sans hésitation aucune : je me sentais l’âme d’un conquérant et de fait, mon affectation d’élève-pilote à l’École d’Aviation d’Istres me donnait suffisamment d’importance, à mes yeux, pour qu’il en fût ainsi. À terre, près du wagon qui m’avait amené je cherchais du regard dans l’obscurité naissante l’emplacement de la gare. Il bruinait. Le mistral sifflait dans les branches des oliviers alentour. La morne désolation qui se dégageait du paysage sentant l’herbe mouillée et suintant la tristesse fit que ma belle humeur se changeât subitement en une impression pénible de découragement. […] Un bruit de pas m’ayant tiré de ma rêverie, je me retournai et vis deux militaires portant chacun sur leurs épaules une cantine se diriger vers mois.

L’un d’eaux ronchonna :
“Quel sale pays.” Ce à quoi l’autre répondit : “C’est ça l’Midi”. M’ayant reconnu à mon uniforme, l’un d’eaux s’arrêta et me demanda : “Pourrais-tu me dire où se trouve l’Aviation ?”. “Je n’en sais rien, dis-je, je débarque aussi.” “Ah ! tu viens comme élève-pilote ?” “Oui ! Et toi ?” “Moi aussi”“Moi aussi, prononça son camarade.”
Une poignée de mains scella notre connaissance. Je retrouvai aussitôt mon énergie et plein d’un renouveau de courage, je chargeai lestement ma cantine sur l’épaule et nous nous dirigeâmes vers une maisonnette qui se trouvait être la gare elle-même. Après avoir demandé le chemin de l’Aviation à l’employé nous nous mîmes en marche.
“À quelques 3 kilomètres de là vous trouverez le camp !” nous avait-on renseigné.
Le mistral hurlait. Nous allions contre le vent, peinant sous notre charge qui semblait s’alourdir à chaque pas. Et puis ce fut la Crau, une sorte de désert gémissant sous le vent, peuplé d’oliviers et de pins rabougris, se découpant en noirs squelettes sur l’horizon grisâtre. Nous ne disions rien, courbés sous les rafales, sautant les ornières de la route défoncée et interminable. […] »

PROVENANCE :
• Vente anonyme à Paris, le 11 octobre 2008, lot M22

Quelques déchirures marginales atteignant légèrement le texte ; quelques petites taches et traces de rouille ; quelques pliures