Connexion

    Inscription

    Récupération de
    mot de passe

  • Connexion
  • Mes enchères
Association pour la recherche des livres anciens, rares et précieux, Bibliorare a plus de 15 ans de mises en ligne et plus de 900.000 Références
Bibliorare.com Le Portail du Livre Ancien et Rare a pour but de maintenir la mémoire de l’écrit sous toutes ses formes. Diffusion de publications et mise en relation des bibliophiles sur la toile. Bibliorare.com The gateway to rare and old books. Its aim is to keep the memory of all written heritage alive ; to distribute publications and to facilitate contacts between booklovers on the Web.

Aide

  • Parcourez les catalogues des ventes à venir, et ajoutez les lots à votre liste d'enchères pour laisser un ordre d'achat ou enchérir par téléphone.
  • Votre liste d'enchères complétée, cliquez sur le bouton Valider pour transmettre votre enchère privée au commissaire-priseur de la vente.

Ma liste d’enchères

Facebook

Jeu
25
Jan

ADER Nordmann. Maison de ventes Paris. LIVRES ANCIENS & MODERNES. JEUDI 25 JANVIER 2018 à 14h00 Salle Favart - 3 rue Favart - 75002 Paris

CHARTIER (Alain).Les Oeuvres… contenans l’histoire de son temps, ...Paris, 1617. [BOUCHART (Alain)]. Les Grãndes croniques de Bretaigne / nouvellement Imprimées a Paris… 1514. GUILLAUME DE LORRIS - JEAN DE MEUNG. Le Rommant de la rose nouvellement imprime a paris. Paris : Michel Le Noir, 27 février 1509. KNOOP (Johann Hermann). Pomologia, A. Ferwerda, G. Tresling, [vers 1790]. TYARD (Pontus de). Les Œuvres poétiques de Pontus de Tyard, Seigneur de Bissy... Paris : Galiot Du Pré, 1573. VOLTAIRE. La Henriade, poëme. Paris : E. Dubois, 1825.

LIEU et date de la vente : Salle des ventes Favart. 3, rue Favart 75002 Paris. Tél. : 33 (0) 1 78 91 10 16 - Fax : 33 (0) 1 53 40 77 20 - E-Mail : elodie.delaballe@ader-paris.fr - Vente : Jeudi 25 janvier 2018 à 14h00

Contact pour renseignement : Responsable de la vente: Elodie DELABALLE - Tel : 33 (0) 1 78 91 10 16 - E-Mail : elodie.delaballe@ader-paris.fr

Exposition sur rendez-vous chez l’expert, à la librairie, au 37 rue Monge 75005 PARIS. Du mardi 16 au samedi 20 janvier de 10h30 à 18h30 et le lundi 22 janvier de 10h30 à 18h30- Tel : 33 (0) 6 08 76 96 80 - Et Exposition Salle Favart : Mercredi 24 janvier de 10 h à 18 h - Jeudi 25 janvier de 10 h à 12 hn- Téléphone pendant l’exposition : 33 (0) 1 53 40 77 10

Expert : Eric BUSSER. Librairie Busser - 37, rue Monge - 75005 Paris. Tel : 33 (0) 6 08 76 96 80 - E-Mail : librairiebusser@orange.fr

Commissaire-Priseur :
ADER Nordmann.
Société de Ventes Volontaires
3, rue Favart 75002 PARIS
Tél : + 33 (0)1 53 40 77 10
Fax : + 33 (0)1 53 40 77 20
contact@ader-paris.fr
www.ader-paris.fr
Expert :
Eric BUSSER.
Librairie BUSSER
37 Rue Monge
75005 PARIS
Tél. : + 33 (0)1 56 81 63 22 / + 33 (0)6 08 76 96 80
Email: librairiebusser@orange.fr

Détails du lot n°45 :

PARÉ (Ambroise). – Dix livres de la chirurgie, avec Le Magasin des Instrumens necessaires à icelle. Paris : imprimerie de Jean Le Royer, 1564. — In-8, 155 x 98 : (26 ff.), 232 ff., (18 ff.).

Veau granité, filet à froid en encadrement sur les plats, dos à nerfs orné, tranches mouchetées (reliure moderne, Abbaye Saint Louis du Temple).
Tchémerzine, V, p. 35.

► ÉDITION ORIGINALE TRÈS RARE, DÉDIÉE AU ROI CHARLES IX.

♦Cet ouvrage constitue l’un des premiers traités de chirurgie pratique.
L’auteur entendait faire connaître ce que lui ont appris ses nombreuses expériences de guerre. C’est la première fois que Paré est désigné « premier chirurgien du roi » sur le titre.

L’ouvrage est divisé en 10 livres :
• Des playes faittes par haquebuttes, ou autres bastons à feu, & des accidens d’icelles.
• Des playes faites par flesches, & semblables bastons.
• Des fractures et des os.
• Des contusions.
• La maniere de penser les Combustions, faittes principallement par la poudre à canon.
• La maniere de traitter les caries des os.
• La gangrene & mortification.
• Des Chaudes-pisses & carnositez engendrees au meat urinal.
• Des pierres qui s’engendrent en la vessie & aux Reins.
• De la suppression d’urine.

Paré reprend dans les 7 premiers livres les traités qu’il avait publiés auparavant mais avec des additions notables.
Les 3 derniers sont totalement nouveaux.

On trouve également en tête, à la suite de l’épître, un discours de l’auteur adressé au roi « touchant le fait des harquebuses & d’autres bastons à feu. »

L’ouvrage se termine enfin par la description et la représentation de divers instruments de chirurgie, qui montre tous les talents d’inventeur de Paré.

C’est dans ce livre que se trouve le premier usage connu du mot bistouri, que l’auteur orthographie « bistorie », dans le sens médical, et il contient également la première description de la ligature des artères et veines, se substituant à l’usage du cautère dans les amputations.

Bien que datée 1564 sur le titre, l’édition porte en achevé d’imprimer la date, sans doute erronée, du 3 février 1563. Elle est illustrée de plus de 150 bois dans le texte et à pleine page, dont la plupart montrent des instruments de chirurgie.

►Les exemplaires de cette précieuse édition sont rares sur le marché et ceux vendus ces dernières années étaient tous incomplets d’un et souvent de plusieurs feuillets de texte. Notre exemplaire ne déroge hélas pas à la règle mais il ne manque que le premier feuillet comprenant le titre et le portrait de Paré au verso, lequel portrait, précise Tchémerzine, n’est pas toujours présent. Ce feuillet manquant a été soigneusement reproduit en fac-similé.

Bon exemplaire en reliure moderne à l’imitation de celles du XVIIe siècle, réalisée par une sœur de l’abbaye Saint Louis du temple. Il est rogné un peu court, les notes dans la marge sont parfois légèrement coupées ainsi que le bas de la gravure au verso du feuillet 62. Traces de mouillures à l’angle inférieur des premiers feuillets, avec quelques déchirures aux feuillets aa2 et aa3, ainsi qu’à partir du feuillet 77 jusqu’à la fin, plus importantes aux 60 derniers feuillets. Ces mouillures ne gênent en rien la lecture de l’ouvrage. Taches d’encre au verso du feuillet bb8.

▬ Provenance :
• Leonard Gezgot ?, avec signature de l’époque à la fin de l’épître.