Connexion

    Inscription

    Récupération de
    mot de passe

  • Connexion
  • Mes enchères
Association pour la recherche des livres anciens, rares et précieux, Bibliorare a plus de 15 ans de mises en ligne et plus de 900.000 Références
Bibliorare.com Le Portail du Livre Ancien et Rare a pour but de maintenir la mémoire de l’écrit sous toutes ses formes. Diffusion de publications et mise en relation des bibliophiles sur la toile. Bibliorare.com The gateway to rare and old books. Its aim is to keep the memory of all written heritage alive ; to distribute publications and to facilitate contacts between booklovers on the Web.

Aide

  • Parcourez les catalogues des ventes à venir, et ajoutez les lots à votre liste d'enchères pour laisser un ordre d'achat ou enchérir par téléphone.
  • Votre liste d'enchères complétée, cliquez sur le bouton Valider pour transmettre votre enchère privée au commissaire-priseur de la vente.

Ma liste d’enchères

Facebook

Mer
14
Nov

Les collections ARISTOPHIL • 10 • LITTÉRATURE • Livres anciens, Romantiques et modernes, Manuscrits et lettres autographes. De Malherbe à Chateaubriand, par AGUTTES. MERCREDI 14 NOVEMBRE 2018

LITTÉRATURE • Livres anciens, Romantiques et modernes, Manuscrits et lettres autographes. De Malherbe à Chateaubriand : Les collections Aristophil continuent à décliner leurs catalogues, riches de provenances prestigieuses : Racine, La Reine Marie-Antoinette et la Princesse de Lamballe, le formidable exemplaire de la Dixme Royale de Vauban. Les grands classiques littéraires : Molière, Stendhal, Rimbaud, Balzac, Hugo, la plupart enrichis de lettres ou d’envois. N’oublions pas les illustrations du peintre Oudry, les Roses de Redouté, Los Desastres de la Guerra de Goya. Notre parcours se termine avec Ronsard et Matisse relié par Paul Bonet, Eloa ou la soeur des Anges de Vigny dans une reliure d’André Mare.

LIEU et date de la vente Drouot-Richelieu Salle 1 : Mercredi 14 novembre 2018 à 14h00 - Renseignements et contact : Quiterie BARIÉTY - Tél. : +33 (0)1 47 45 00 91 - E-Mail : bariety@aguttes.com - Responsables de la vente : Claude AGUTTES (Président – Commissaire-priseur) Sophie PERRINE, Commissaire-priseur - E-Mail : perrine@aguttes.com - Tél. +33 (0) 1 41 92 06 44 - Expositions Drouot-Richelieu Salle 1 et 7 - 9 rue Drouot - 75009 Paris : Du lundi 12 au mardi 13 novembre de 11h à 18h et le mercredi 14 novembre de 11h à 12h

Experts : Monsieur Thierry BODIN (les les lots 75 à 315) Tél. : + 33 (0)1 45 48 25 31 - E-Mail : lesautographes@wanadoo.fr - Monsieur Jacques BENELLI (les lots 1 à 74) Tél. : + 33 (0)1 46 33 73 51 - E-Mail : librairie.benelli@gmail.com

Commissaire-Priseur :
AGUTTES
Société de ventes aux enchères
NEUILLY SUR SEINE
164 bis, Avenue Charles De Gaulles
92200 Neuilly-sur-Seine
Tél. : + 33 (0) 1 47 45 55 55
RESPONSABLE DE LA VENTE
Sophie PERRINE, Commissaire-Priseur
Tel: + 33 (0) 1 41 92 06 44
E-Mail: perrine@aguttes.com
Expert :
Jacques BENELLI.
Expert près la Cour d'Appel de Paris.
244, rue Saint-Jacques - PARIS 75005
Tél. : + 33 (0)1 46 33 73 51 Tel-Port : + 33(0)6 07 46 56 40
E-Mail: librairie.benelli@gmail.com

Détails du lot n°262 :

  • Lot n° : 262
  • Estimation :
    8 000 - 10 000 €

VOLTAIRE (1694-1778). L.A.S. « V », Ferney 7 octobre 1761, au Cardinal de BERNIS ; 4 pages in-4.

► Très belle lettre au cardinal de Bernis, parlant de son travail sur Corneille.

« Monseigneur
Béni soit Dieu de ce qu’il vous fait aimer toujours les lettres ; avec ce goust là, un estomac qui digere, deux cent mille livres de rente, et un chapeau rouge, on est au dessus de tous les Souverains. Mettez la main sur la conscience ; quoique vous portiez un beau nom, et que vous soyez né avec une élévation dans l’esprit, digne de votre naissance, c’est aux lettres que vous devez votre fortune, ce sont elles qui ont fait connaitre votre merite, elles feront toujours la douceur de votre vie. Je m’imagine quelquefois dans mes rêves que vous pouriez avoir des indigestions, que vous pouriez faire comme M. le Duc de Villars, Madame la Comtesse d’Harcourt, Madame la Marquise de Mui, etc. etc. etc., qui sont venues voir TRONCHIN comme on allait autrefois à Épidaure. J’ay aux portes de Geneve un hermitage intitulé les Délices. […] Enfin toutte mon ambition est que Votre Eminence ait des indigestions. Cela serait plaisant. Pourquoy non ? Permettez moy de rèver ».
Puis il parle de son travail sur le Théâtre de Pierre CORNEILLE : « Votre reflexion Monseigneur sur la dédicace à l’Académie est très juste, mais figurez vous que l’Académie, loin de vouloir que j’adoucisse le tableau des injustices qu’essuia Pierre, veut que je le charge, et cette injonction est en marge du manuscrit. On est indigné d’une certaine protection qu’on a donnée à certaines injures, etc. etc.
Permettrez vous que j’aye l’honneur de vous envoyer les commentaires sur les pièces principales ? Vous avez sans doute votre breviaire de St Pierre Corneille. Vous me jugeriez et cela vous amuserait. […] Ce travail est assez considérable, et transcrire est bien long. En attendant je demande à Votre Eminence la continuation de vos bontez, mais surtout la continuation de votre philosophie, qui seule fait le bonheur.
Ne bâtissez vous point, ne plantez vous point ? Avez vous une épitre de moi sur l’agriculture ? Batissez Monseigneur, plantez, etc. Vous gouterez les joyes du paradis »…

Correspondance (Pléiade), t. VI, p. 607.