Lot n° 97
Sélection Bibliorare

[ARGENSON (René-Louis de Voyer, Marquis d')]. — Essais dans le goût de ceux de Montagne [sic], composés, en 1736, par l'Auteur des Considérations sur le Gouvernement de France. — Amsterdam, s.n. [Paris, Moutard], 1785. — In-8, 2 ff.n.ch.,...

Estimation : 800 - 1 200 €
Description
IV et 410 pp., 1 f.n.ch. (errata) : veau marbré, armoiries dorées au centre dos lisse orné à la grotesque, pièce de titre rouge, tranches rouges (reliure de l'époque).
Édition originale, posthume, de ce recueil de réflexions et de pensées, mêlées de nombreuses anecdotes sur la cour de France, le gouvernement et diverses personnalités, faites par le marquis d'Argenson (1694-1757) avant son entrée au ministère des Affaires étrangères (1744).

Publié par Antoine-René (1722-1787), fils de l'auteur et bibliophile fameux, gouverneur de l'Arsenal auquel il légua sa bibliothèque, il fut tiré seulement à 250 exemplaires, non mis dans le commerce et distribués "aux amis de la famille de l'auteur".

PLAISANT EXEMPLAIRE AUX ARMES D'ANTOINE-LOUIS-FRANÇOIS LEFÈBVRE DE CAUMARTIN, MARQUIS DE SAINT-ANGE (1725-1803).

Il fut conseiller d'État, chancelier de l'ordre royal et militaire de Saint-Louis (1771) et prévôt des marchands (1778-1784). Son ex-libris armorié, dessiné et gravé par Baquoy, est collé au contreplat supérieur.

─ Provenance intéressante,
• les Lefèbvre de Caumartin
et les
• Argenson étant toutes deux des familles alliées depuis la fin du XVIIe siècle : en effet, Marc-René, le père de l'auteur, dut une bonne part de son ascension à la famille Lefèbvre de Caumartin dont il épousa une des filles en 1693 (voir Yves Combeau, Le Comte d'Argenson, 1999, pp. 27-28).

Frottis aux coins et coiffes (celle de tête restaurée), mors du plat inférieur légèrement fendillés.
Partager