Actualités

Actualités des ventes aux enchères et autres informations pour les bibliophiles …


Fondation Martin Bodmer. A propos de la seule Bible de Gutenberg conservée en Suisse

Mazarin et les trésors de la bibliothèque Mazarine, avec Christian Peligry, Conservateur général et directeur.

La bibliothèque Mazarine est la plus ancienne bibliothèque publique dont l’activité se poursuit dans les mêmes locaux. Elle a été créée à partir des 30.000 volumes réunis personnellement par le cardinal Mazarin (1602-1661), principal ministre de la minorité de Louis XIV.
Elle fut enrichie sous la direction du médecin érudit Gabriel Naudé (1600-1653), auteur d’un « Avis pour dresser une bibliothèque » paru en 1627. Au XVII ème siècle, on la considérait comme la plus importante bibliothèque privée d’Europe avec près de 40.000 volumes.

Beatus Rhenanus et la Bibliothèque Humaniste de Sélestat en Alsace : « unique et irremplaçable ». La chronique Sites et Monuments de Robert Werner, correspondant de l’Académie des beaux-arts

  • La Bibliothèque Humaniste, celle du savant Beatus Rhenanus, est officiellement inscrite par l’Organisation des Nations Unies pour l’Education, la Science et la Culture, au registre de  » Mémoire du monde « .
  • Robert Werner dresse ici le portrait de Beatus Rhenanus, figure maîtresse de l’humanisme rhénan, et rappelle le rayonnement culturel de la ville de Sélestat, carrefour européen. Située au coeur de la vieille ville, cette bibliothèque est l’une des seules en Europe dont l’ensemble du fonds n’a jamais été dispersé. Dans son courrier à l’ancienne ville de la Décapole, l’ONU souligne  » l’intérêt universel, ainsi que le cararactère unique et irremplaçable  » de cette collection riche de 1686 précieux documents, 450 manuscrits reliés, 550 incunables et 260 lettres manuscrites. Cette bibliothèque invite à un voyage au cœur de l’histoire du livre du VIIe au XVIè siècle et témoigne de l’importance de la ville de Sélestat (Bas-Rhin) à l’époque du grand mouvement intellectuel que fut l’humanisme rhénan.

Les grands noms de la typographie » | Nicolas Ducimetière

Une conférence de Nicolas Ducimetière, vice-directeur de la Fondation Martin Bodmer, dans le cadre des journées « Écritures du monde » organisée en partenariat avec l’ECAL (École cantonale d’art de Lausanne).

Enregistrée le 27 février 2022

Histoire de 2500 ans de révolution du livre –

Les inventions antiques : du volumen au codex

ÉCOUTER L’IMPORTANT INVENTAIRE et DESCRIPTION DES OUVRAGES DES BIBLIOTHÈQUES DE PORT ROYAL.

« Des Messieurs et des livres : bibliothèques port-royalistes« , par Anne-Claire Volongo, conservateur à la bibliothèque de l’Université de Luxembourg et vice-présidente de la Société des Amis de Port-Royal.

BnF – Conférence par Emmanuelle Chapron, Aix-Marseille Université. Ecole pratique des hautes-études. Le « grand tour » des bibliothèques dans l’Italie du XVIIIe siècle. La visite de bibliothèques fait encore partie au XVIIIe siècle des étapes obligées du Grand Tour d’Italie.

La pratique est orientée par les guides de voyage qui désignent un petit nombre d’incontournables, ainsi que par les bibliothécaires qui mettent en place des procédures pour canaliser ce public un peu particulier. Les notations des voyageurs témoignent de la manière dont les réalités italiennes viennent bousculer, ou au contraire conforter, tout un imaginaire de la bibliothèque. Dans la deuxième moitié du XVIIIe siècle, la pratique évolue : la visite est parfois remise en cause comme inutile, victime du discrédit de la culture livresque. Mais un certain nombre de voyageurs éclairés redéfinissent l’exercice en cherchant dans les bibliothèques un lieu d’utilité publique.

Bibliothèque du Monte Cassino. Fabuleuse bibliothèque de plus de 100 000 livres, dont les plus anciens datent du VI siècle « un commentaire des épîtres de Saint Paul » l’Archiviste Dom Mariano en est le gardien.

Missels, codex, miniatures, mappemondes, portulans, 1 200 manuscrits, 14 000 parchemins, enluminures et incunables… la bibliothèque et la plus vieille du continent puisque son installation date de Benoit de Nursie (480-547) Saint Benoît, qui souhaite que chaque Abbaye soit aussi un puits de science doté d’un scriptorium pour les copistes. Ainsi, à côté des textes sacrés, les moines ont copié les trésors du classicisme, faisant de ce lieu une immense archive du savoir.  Parmi les joyaux, une pièce unique : l’original des « Placiti cassinesi« , réalisée en 960 à Capoue première trace de l’italien vernaculaire contemporain « Dante lui-même s’en est inspiré pour sa Divine Comédie« .

[Pour info lors de l’invasion napoléonienne, les soldats de Murat ont brûlé des centaines d’ouvrages pour se chauffer au bivouacs !!! La bêtise humaine n’a pas de limites].

Restauration des albums de la Fondation Custodia

Découvrez les différentes étapes de la restauration des albums dans lesquels sont conservés les dessins anciens de la collection Frits Lugt.

« Le faux manuscrit de Galilée : enquête sur une incroyable imposture ». En 2005, le marché du livre rare est secoué par la vente à un prix astronomique d’un manuscrit de Galilée. Alors qu’une équipe internationale de chercheurs avait authentifié cet exemplaire, un jeune scientifique s’est ingénié à prouver qu’il s’agissait en réalité d’une copie. Conçu à la manière d’un thriller, ce documentaire retrace l’histoire d’un faux presque parfait.