Lot n° 33
Sélection Bibliorare

JUDAICA. — Procès d’une banque juive du XVIe siècle, protégée par la maison d’Este. — S.l.n.d. [à la fin] : Modène, 10 février 1577. — Manuscrit petit in-folio de 92 pages, broché, couverture de l’époque, sous étui de peau...

Estimation : 3 000 - 5 000 €
Enchérir sur
www.drouotdigital.com
Description
retournée (Reliure moderne).
MANUSCRIT CONCERNANT LE PROCÈS D’UNE BANQUE JUIVE D’ITALIE DU NORD AU XVIE SIÈCLE.

Le manuscrit, en italien avec des parties en latin, donne le détail de la procédure conduite par Giulio Cesare Castaldi, juriste éminent de la ville de Modène ; le nom du président du tribunal se trouve à la fin : Io Giulio Castaldi Auditore, tanto dico quanto di sopra. A 10 di febraio 1577. On y trouve exposés les données juridiques et financières relatives aux activités de la banque, les privilèges dont elle jouissait, les divers témoignages et arguments produits par les parties au cours du procès, etc.

Sur la couverture muette d’origine, figure l’inscription Pocessus actitatus (procès plaidé), ainsi que le nom de deux juristes y ayant participé : Joannes Baptista Basaneo et Stephano Ghisoni.

La banque mise en accusation avait été créée par deux frères juifs, Gratiadio et Moise de Herberia. Philippe Ier d’Este (1537-1592), seigneur de San Martino in Rio près de Modène, leur avait accordé des privilèges et le droit d’étendre leur activité à d’autres localités de la région (Campogalliano, Castellarano, etc.).

♦ DOCUMENT EXCESSIVEMENT RARE.
Partager