Connexion

    Inscription

    Récupération de
    mot de passe

  • Connexion
  • Mes enchères
Association pour la recherche des livres anciens, rares et précieux, Bibliorare a plus de 15 ans de mises en ligne et plus de 900.000 Références
Bibliorare.com Le Portail du Livre Ancien et Rare a pour but de maintenir la mémoire de l’écrit sous toutes ses formes. Diffusion de publications et mise en relation des bibliophiles sur la toile. Bibliorare.com The gateway to rare and old books. Its aim is to keep the memory of all written heritage alive ; to distribute publications and to facilitate contacts between booklovers on the Web.

Aide

  • Parcourez les catalogues des ventes à venir, et ajoutez les lots à votre liste d'enchères pour laisser un ordre d'achat ou enchérir par téléphone.
  • Votre liste d'enchères complétée, cliquez sur le bouton Valider pour transmettre votre enchère privée au commissaire-priseur de la vente.

Ma liste d’enchères

Facebook

Jeu
04
Avr

Les collections ARISTOPHIL • 19 • Histoire • Grandes Figures Historiques - Écrits & Correspondances par AGUTTES. JEUDI 04 AVRIL 2019 à 16h30

RÉSULTATS DE LA VENTE
Un bel ensemble de lettres de Rois de France, de Charles VII à Louis XVI, ouvre ce défilé de grandes figures historiques. Signalons les trois rares documents de Charles VII, en guerre ou avec son argentier Jacques Coeur ; parmi les lettres de François Ier, celle qu’il écrit de sa main à Charles Quint qui retient ses fils en otages ; trois rares lettres de François II. N’oublions pas les Dames : un rarissime document d’Isabeau de Bavière ; Catherine de Médicis ; en Russie la grande Catherine II ; Marie-Antoinette ... À leurs côtés, des ministres (Richelieu, Mazarin, Colbert) ; Parmi les documents concernant Napoléon, les Bonaparte et l’Empire, un exceptionnel ensemble d’archives concernant l’Aiglon. etc...

LIEU et date de la vente Drouot-Richelieu Salle 6. Jeudi 4 avril 2019 à 16h30 - Renseignements et contact : Quiterie BARIÉTY - Tél.: +33 (0) 1 47 45 00 91 - E-Mail : bariety@aguttes.com - Commissaires-Priseurs : Claude AGUTTES, Président – Commissaire-Priseur et Sophie PERRINE - Responsable de la vente : Sophie PERRINE Commissaire-priseur habilité - Tél. +33 (0) 1 41 92 06 44 - E-Mail : perrine@aguttes.com

Exposition Drouot salle 5 et 6 : Samedi 30 et dimanche 31 mars de 11h00 à 18h00 - Le matin de la vente de 11h00 à 12h00 - Téléphone pendant l’exposition et la vente : +33 (0) 1 48 00 20 06

Expert : Monsieur Thierry BODIN, Syndicat français des experts professionnels en œuvres d\'art - Tél. : + 33 (0)1 45 48 25 31 - E-Mail : lesautographes@wanadoo.fr

Commissaire-Priseur :
AGUTTES
Société de ventes aux enchères
NEUILLY SUR SEINE
164 bis, Avenue Charles De Gaulles
92200 Neuilly-sur-Seine
Tél. : + 33 (0) 1 47 45 55 55
RESPONSABLE DE LA VENTE
Sophie PERRINE, Commissaire-Priseur
Tel: + 33 (0) 1 41 92 06 44
E-Mail: perrine@aguttes.com
Expert :
Mr Thierry BODIN, Les Autographes.
Syndicat Français des Experts Professionnels en Œuvres d'Art
45 rue de l'Abbé Grégoire 75006 Paris
Tél : +33 (0)1 45 48 25 31
Fax : +33 (0)1 45 48 92 67
Email: lesautographes@wanadoo.fr

Détails du lot n°1181 :

  • Lot n° : 1181
  • Estimation :
    8 000 - 10 000 €
  • Résultat :
    10 400 €

DREYFUS Affaire.] ESTERHAZY Ferdinand Walsin (1847-1923) officier et espion à la solde des Allemands, le vrai coupable de l’Affaire Dreyfus. MANUSCRIT autographe, [août 1899] ; 2 pages in-fol. (fentes aux plis réparées).

Étonnant document :
l’aveu provocateur du véritable coupable de l’affaire Dreyfus, alors que se déroule le second procès d’Alfred Dreyfus à Rennes.

«Au nombre des nouveaux témoins cités à Rennes, je vois sans grande surprise le nom du canonnier juif BERNHEIM. Il a un furieux toupet et s’il y avait, en France, l’ombre d’une justice, il devrait être arrêté en pleine audience comme faux témoin. [...] Le Lieutt Bernheim fut interrogé et sous la foi du serment, comme témoin, il déclara qu’il ne m’avait jamais remis qu’un règlement qu’il désigna et jamais le manuel de tir de l’artillerie de campagne. [...]
Après le Conseil de guerre, après le procès ZOLA, après mon arrestation, après tous ces événements, le lieutenant Bernheim ne donne pas signe de vie, ce n’est qu’il y a peu de temps qu’il s’est senti touché par la grâce d’Israël. Le grandissime rabbin aura fait près de ce Bernheim-là une démarche pareille à celle qu’il avait faite près du lieutenant Kahn du 74e. Mais là il avait trouvé un brave homme.
Ça l’avait épaté. Bernheim a donc fait un faux témoignage ou il va en faire un. Dans tous les pays du monde, la France excepté, il serait arrêté et condamné séance tenante. Je vois que le sphérique Millage, du Daily Chronicle [le journaliste anglais Clifford MILLAGE, correspondant du Daily Chronicle en France], emporte (avec quelques gallons de whisky, j’imagine, étant donné ses habitudes) une déclaration attestant que j’ai écrit le borderau. Je n’ai pas besoin de lui, je la ferai bien tout seul au Conseil de guerre, cette déclaration-là. Oui, j’ai écrit le bordereau, oui, je l’ai dit depuis 18 ans à plus de 15 personnes que je citerai, et je leur ai dit dans quelles circonstances et suivant quelles intentions, mais je n’ai jamais livré aucune des pièces du bordereau, je mets au défi Chincholle, le modèle des reporters dignes de foi, d’avoir, même en mettant sa fameuse oreille à terre, entendu de moi pareil propos»…

─ On joint une affiche imprimée intitulée La Clef de l’affaire Dreyfus.
Comparez et jugez (Paris, P.-V. Stock, in-plano), avec reproduction du bordereau et de lettres de Dreyfus et Esterhazy