Connexion

    Inscription

    Récupération de
    mot de passe

  • Connexion
  • Mes enchères
Association pour la recherche des livres anciens, rares et précieux, Bibliorare a plus de 15 ans de mises en ligne et plus de 900.000 Références
Bibliorare.com Le Portail du Livre Ancien et Rare a pour but de maintenir la mémoire de l’écrit sous toutes ses formes. Diffusion de publications et mise en relation des bibliophiles sur la toile. Bibliorare.com The gateway to rare and old books. Its aim is to keep the memory of all written heritage alive ; to distribute publications and to facilitate contacts between booklovers on the Web.

Aide

  • Parcourez les catalogues des ventes à venir, et ajoutez les lots à votre liste d'enchères pour laisser un ordre d'achat ou enchérir par téléphone.
  • Votre liste d'enchères complétée, cliquez sur le bouton Valider pour transmettre votre enchère privée au commissaire-priseur de la vente.

Ma liste d’enchères

Facebook

Mar
03
Mar

Coutau-Bégarie - Noblesse & Royauté. Souvenirs Historiques: Archives sur l’histoire de France Collection du Vicomte Alcide de Beauchesne (1804-1873). MARDI 3 MARS 2015, 14h30. Drouot salle 7 Paris

Expositions publiques à l’hôtel Drouot:
Lundi 2 mars 2015 – de 11h à 18h & mardi 3 et Mercredi 4 mars 2015 – de 11h à 12h.
Tél. de la salle : +33 (0)1 48 00 20 07.

Commissaire-Priseur :
Olivier COUTAU-BEGARIE SVV.
60, avenue de la Bourdonnais - 75007 - PARIS
T. +33 (0)1 45 56 12 20
F. +33 (0)1 45 56 14 40
http://www.coutaubegarie.com/
Email: information@coutaubegarie.com
Expert :
Cyrille BOULAY
Membre agréé de la F.N.E.P.S.A.
Tél. : + 33 (0) 6 12 92 40 74
http://www.cyrilleboulay.com/
Email: cyrille.boulay@wanadoo.fr

Détails du lot n°6 :

  • Lot n° : 6
  • Estimation :
    300 / 500
  • Résultat :
    Invendu

ESTAING Charles Comte d’ (1729-1794). Lettre manuscrite signée Estaing, et contresignée Martin, sur papier à en-tête du Vice-Amiral de France, lieutenant Général des Armées du Roi, en rade de Cadix, le 18 décembre 1782, 2 pages, in-folio. Bon…

état.
« En conséquence des pouvoirs dont Sa Majesté m’a honoré pendant le cours de la présente campagne ; et attendu l’utilité dont il est au bien du service, déplacer des sujets distingués, pour être plus spécialement à la teste des officiers de la marine marchande, qui, en vertu des lettres du Roy que j’ai obtenues pour les différentes chambres du commerce du Royaume, ont été présentées … chambres du commerce, à l’effet de remplir les fonctions de capitaines, et de lieutenants d’équipages des vaisseaux de Sa Majesté, et de remplacer d’une façon plus avantageuse les officiers auxiliaires ; en organisant chaque équipage, et en le classant, et divisant par compagnie de manière qu’il existe a bord de tous les vaisseaux et frégates, une responsabilité active, et personnelle qui mette chaque individu embarqué, dans le cas de connaitre particulièrement, d’une part, ceux de qu’il répond, et de l’autre, ceux auxquels il doit s’adresser soit pour la santé, la propreté, et la tenue, soit pour les motifs .d’instruction, de besoin, de confiance, et de tous les rapports qui lient les hommes entre eux ; sans toutes fois que cela puisse diminuer ou interrompre l’inspection ou le commandement attribués en général par les ordonnances antécédentes, aux officiers de l’Etat major des vaisseaux, ou frégates étant nécessaire de mettre à la tête des officiers d’équipage, des marins qui connoissent les avantages de ce genre d’organisation, et qui ayent les qualités propres à remplir les fonctions de Lieutenant Colonels. Je n’ai pu faire un meilleur choix pour les attribuer au grade de certains capitaine de brûlot, que celui de Mr Jean Pascal Rouyer, qui réunit le zèle, l’expérience, les talents, la bravoure et les connaissances indispensables à cet employ, et qui a fait toute la guerre en qualité de volontaire, ou de maitre canonnier qui a été blessé, et qui est actuellement armé en cette dernière qualité, sur le vaisseau le Majestueux, a bord duquel, j’ai porté le Pavillon de vice-amiral de France, commandant en chef les armées combinées de terre, de mer, de France et d’Espagne. En conséquence des motifs spécifiés cy dessus, et des pouvoirs qui m’ont été donnés, je nomme au nom de Sa Majesté Mr Jean Pascal Rouyer, capitaine de brûlot, ordonnant qu’il prenne rang en la dite qualité de capitaine de brûlot, après les lieutenants des vaisseaux du Roy, et avant tout les enseignes, et qu’il jouisse de tous les droits, honneurs, prérogatives et émoluments attachés au dit grade de capitaine de brûlot. Fait a bord du vaisseau du Roy le Majestueux, en rade de Cadix, ce 18 décembre 1782».