Connexion

    Inscription

    Récupération de
    mot de passe

  • Connexion
  • Mes enchères
Association pour la recherche des livres anciens, rares et précieux, Bibliorare a plus de 15 ans de mises en ligne et plus de 900.000 Références
Bibliorare.com Le Portail du Livre Ancien et Rare a pour but de maintenir la mémoire de l’écrit sous toutes ses formes. Diffusion de publications et mise en relation des bibliophiles sur la toile. Bibliorare.com The gateway to rare and old books. Its aim is to keep the memory of all written heritage alive ; to distribute publications and to facilitate contacts between booklovers on the Web.

Aide

  • Parcourez les catalogues des ventes à venir, et ajoutez les lots à votre liste d'enchères pour laisser un ordre d'achat ou enchérir par téléphone.
  • Votre liste d'enchères complétée, cliquez sur le bouton Valider pour transmettre votre enchère privée au commissaire-priseur de la vente.

Ma liste d’enchères

Facebook

Jeu
07
Déc

ADER Nordmann. Paris. LETTRES & MANUSCRITS AUTOGRAPHES. Littèrature, histoire, divers. JEUDI 7 DECEMBRE 2017 à 14h15 Salle des ventes Favart, 3, rue Favart 75002 Paris

Guillaume APOLLINAIRE (1880-1918). L.A.S. « Guillaume », Nîmes 17 décembre 1914,… Charles BAUDELAIRE (1821-1867). L.A.S. « Charles », [Bruxelles] Vendredi 12 mai… Paul CLAUDEL. Manuscrit autographe, Quatre petits poëmes. Max JACOB (1876-1944). Manuscrit autographe signé, Roman abrégé, Saint-Benoit-sur-Loire ;… Charles de Secondat, Baron de La Brède et de MONTESQUIEU (1689-1755). L.S., La…Henry de MONTHERLANT. Manuscrit autographe, L’Insomnieuse [Mais aimons-nous ceux… Marcel PROUST (1871-1922). L.A.S., Dimanche [13 janvier 1918, à la princesse Hélène Soutzo] ; 6 pages etc....

LIEU et date de la vente : Jeudi 7 décembre 2017 à 14h15 Salle des ventes Favart, 3, rue Favart 75002 Paris. Tel : 33 (0) 1 53 40 77 10

Responsable de la vente : Monsieur Marc GUYOT. Tel : 33 (0) 1 53 40 77 10 - E-Mail : marc.guyot@ader-paris.fr

Exposition privée sur rendez-vous chez l’expert : Tél. : + 33 (0) 1 45 48 25 31
Expositions publiques à la salle des Ventes Favart : Mercredi 6 décembre de 11 h à 18 h : Jeudi 7 décembre de 11 h à 12 h. Téléphone pendant l’exposition : 33 (0) 1 53 40 77 10

Expert : Monsieur Thierry BODIN, Les Autographes. Syndicat Français des Experts Professionnels en OEuvres d’Art. 45, rue de l’Abbé Grégoire - 75006 Paris. Tél. : + 33 (0) 1 45 48 25 31 - Fax : + 33 (0)1 45 48 92 67 - E-Mail : lesautographes@wanadoo.fr

Commissaire-Priseur :
ADER Nordmann.
Société de Ventes Volontaires
3, rue Favart 75002 PARIS
Tél : + 33 (0)1 53 40 77 10
Fax : + 33 (0)1 53 40 77 20
contact@ader-paris.fr
www.ader-paris.fr
Expert :
Mr Thierry BODIN, Les Autographes.
Syndicat Français des Experts Professionnels en Œuvres d'Art
45 rue de l'Abbé Grégoire 75006 Paris
Tél : +33 (0)1 45 48 25 31
Fax : +33 (0)1 45 48 92 67
Email: lesautographes@wanadoo.fr

Détails du lot n°8 :

  • Lot n° : 8
  • Estimation :
    2 000 / 2 500
  • Résultat :
    3 200 €

Guillaume APOLLINAIRE (1880-1918). L.A.S. « Guillaume », Nîmes 17 décembre 1914, à Lou, Louise de Coligny-Châtillon ; 2 pages in-4 à en-tête du Grand Café à Nîmes (infime manque marginal, petites fentes réparées).{CR} Belle lettre…

d’amour à Lou au début de la guerre.{CR} « Je viens mon Lou adoré de recevoir la lettre que tu as mise mardi soir à la poste […] elle est bien belle mon chéri, digne non seulement de toi mais de nous. Le Dr Robin ne se trompe point, tu écris merveilleusement. Je viens de lire les journaux italiens. La situation est excellente pour nous. Les Serbes viennent de battre les Autrichiens. Le Temps que j’ai lu aussi parle même d’ouverture de paix faite aux Serbes par les Autrichiens mais je n’ai pas vu trace de cela dans les journaux autrichiens. Toutefois Anglais et Français progressent en France, les Serbes en Autriche, les Allemands ont un échec en Pologne, et un sous-marin anglais est entré dans les Dardanelles où il a coulé un cuirassé turc. La parole de Joffre aux Alsaciens reconquis, vous êtes Français pour toujours est plus que rassurante dans la bouche d’un tel homme. Donc, mon amour, confiance et courage. Ce matin, j’ai fait du trot pour de bon pour la première fois et pendant plus d’une heure. Cela m’a donné mal au ventre, pas plus. On m’a dit qu’au début le cheval en tape-cul produisait cela. Pour le reste aucun mal. Pourvu que ça dure. […] L’adjudant qui est un homme charmant bien élevé, mais à cheval c’est le mot sur la discipline, m’a dit que pour la première fois que je faisais du trot ce n’était pas mal. En revenant, il m’a fallu panser le cheval, ce qui est embêtant. A 1 heure on nous a emmenés au loin dans la campagne, pour nous faire assister à du tir réel. C’est très émouvant. Comme à la guerre, disent nos s/officiers qui reviennent du front, comme à la guerre moins les risques. Après 14 km à pied pendant lesquels je pensais à toi qui aimes tant le footing, manœuvre du canon. En route, on chantait des chansons et chaque fois qu’une femme était signalée au loin, on gueulait, c’est le cas de le dire :{CR}Une pucelle à l’horizon{CR}Tontaine{CR}Une pucelle à l’horizon{CR}Tonton{CR}Et quand on passait près de la femelle, si elle était vieille, on ajoutait en chœur :{CR}Mais ce n’était qu’une illusion{CR}Tontaine{CR}Mais ce n’était qu’une illusion{CR}Tonton{CR}Si elle était jeune, au contraire :{CR}Ce n’était pas une illusion, etc.{CR}Je suis maintenant avec un groupe du peloton où il n’y a que des polytechniciens, des centraux et des gens très riches de Nîmes, surtout un gros type nommé Favre de Tirens. Je crois qu’ils sont tous tantes. Je regrette mes jeunes gens simples de l’autre groupe et mon premier Maréchal des logis, qui n’était certes pas meilleur type que celui-ci, mais bien meilleur instructeur, ce qui compte. Mon Lou adoré, j’ai en somme passé une bonne, journée, sauf un peu mal au ventre, je suis gai et dispos, je viens de prendre un thé au rhum, j’ai vu partir des obus, j’ai appris à trotter, j’ai fait une belle promenade. Je t’aime, tu m’aimes, que me faut-il de plus. A bientôt donc, mon très cher chéri, je t’embrasse et te respire partout, ma tubéreuse de Nice, mon jasmin de Grasse, ma baie de laurier de Nîmes. Je baise ton pied et ta bouche ma bien-aimée ».