Connexion

    Inscription

    Récupération de
    mot de passe

  • Connexion
  • Mes enchères
Association pour la recherche des livres anciens, rares et précieux, Bibliorare a plus de 15 ans de mises en ligne et plus de 900.000 Références
Bibliorare.com Le Portail du Livre Ancien et Rare a pour but de maintenir la mémoire de l’écrit sous toutes ses formes. Diffusion de publications et mise en relation des bibliophiles sur la toile. Bibliorare.com The gateway to rare and old books. Its aim is to keep the memory of all written heritage alive ; to distribute publications and to facilitate contacts between booklovers on the Web.

Aide

  • Parcourez les catalogues des ventes à venir, et ajoutez les lots à votre liste d'enchères pour laisser un ordre d'achat ou enchérir par téléphone.
  • Votre liste d'enchères complétée, cliquez sur le bouton Valider pour transmettre votre enchère privée au commissaire-priseur de la vente.

Ma liste d’enchères

Facebook

Mar
19
Juin

Les collections ARISTOPHIL • 5 • ÉCRIVAINS & POÈTES DU XIXe-XXe, par DROUOT ESTIMATIONS. MARDI 19 JUIN 2018 à 14h00 Drouot-Richelieu

Les collections ARISTOPHIL • 5 • ÉCRIVAINS & POÈTES DU XIXe-XXe. Dans cette vente exceptionnelle de part la remarquable qualité des documents autographes, figurent les personnages parmi les plus influents ou originaux de la Littérature et de la Poésie de la fin du XIXe siècle jusqu’aux années 60. Avec à la plus haute place, hors de toute chronologie Arthur Rimbaud, citons André Breton, Albert Camus, Louis-Ferdinand Céline, René Char, Guy Debord, Paul Eluard, Ernest Hemingway, Jack Kerouac, Henri Michaux, Francis Picabia, Marcel Proust, Raymond Queneau, Paul Verlaine, Boris Vian. La part belle est donnée au romanesque avec les correspondances amoureuses de Guillaume Apollinaire à Lou, de Nadja à André Breton, de Paul Eluard à Gala. (Claude Oterelo)

LIEU et date de la vente Drouot-Richelieu Salle 9 : Mardi 19 juin 2018 à 14h00 - Renseignements et contact : Clémence CLAUDE et Quitterie MARCELLIN - Tél. : +33 (0) 1 48 01 91 08 - E-Mail : bids@drouot.com

Responsables de la vente : Philippe ANCELIN, Commissaire-Priseur. Directeur de Drouot-Estimation. Tél. : +33 (0) 1 48 01 91 07 - E-Mail : pancelin@drouot.com - Commissaire-Priseur : Alexandre GIQUELLO - Expositions Drouot-Richelieu Salle 9 - 9 rue Drouot - 75009 Paris : Mardi 12 juin au vendredi 15 juin 2018, de 11H À 18H et Jeudi 16 juin 2018, de 11H À 21H - Mardi 19 juin 2018, de 11H À 12H - Téléphone Pendant l’exposition et la vente : 33 (0) 1 48 00 20 09

Expert : Monsieur Claude OTERELO, Membre de la chambre Nationale des Experts Spécialisés. Tél. :+33 (0) 6 84 36 35 39 - E-Mail : claudeoterelo@aol.com

Commissaire-Priseur :
DROUOT ESTIMATIONS
7, rue Drouot 75009 Paris
Tél. + 33 (0)1 48 01 91 00
Fax. + 33 (0)1 40 22 96 47
www.drouot-estimations.com
E-Mail : bids@drouot.com
Expert :
Claude OTERELO.
Membre de la Chambre Nationale des Experts Spécialisés.
5, rue La Boétie - 75008 Paris
Tél. : +33 (0)6 84 36 35 39
Email: claudeoterelo@aol.com

Détails du lot n°837 :

GRACQ JULIEN (1910 – 2007) – PARTNERSHIP. Manuscrit autographe signé Louis Poirier, Saint-Florent le Vieil, [1931]. 138 pages in-4 sous cahier in-8 à couverture toilée.

Manuscrit haut d’époque d’une écriture serrée, signé par Julien Gracq sur la couverture de son vrai nom Louis Poirier.

► Rarissime et extraordinaire manuscrit de jeunesse de Julien Gracq.

Sur une page de garde Julien Gracq cite une phrase de Shakespeare :
«Alike bewitched by the charm of looks…» Roméo et Juliette prologue »».

«Partnership» est le récit malheureux d’une amitié de jeunesse que Julien Gracq souhaitait amoureuse et où il se dévoile de façon lucide et touchante.

… «Pourquoi ne vous raconterais-je pas mon histoire? J’aimerais la connaître. Bien des choses qui vous intéressent ne m’intéressent plus.
Elle pourquoi l’ai-je haie, pourquoi l’ai-je quittée, elle, pourquoi quittée, perdue. En vérité, des miracles de l’intelligence et des divinations du coeur d’autre miracle que de me le dire d’autre divination que de le retrouver»
«Vous ne savez pas la chose que c’est que le visage d’une femme.
Vous ne savez pas ce que c’est qu’une voix, des mains, des pas. Vous ne savez pas ce que les hommes appellent la présence. Ce qu’ils appellent le silence, personne non plus ne vous l’a appris. Vous ne savez pas ce que c’est de l’avoir et de ne plus l’avoir, de ne plus l’entendre et de l’entendre, de se dire qu’elle est là et qu’elle n’est pas là… La femme bien-aimée, vous dites que vous l’aimez comme vous-même mais vous ne savez pas ce que c’est que d’aimer une autre que chaque jour c’est la première et la dernière fois que vous la voyez…»
«A ma colère feinte contre ses idées, elle répondait en s’amusant par de petites affirmations volontairement sottes puisées dans les journaux et ponctuées de rires et de petits hochements de tête, puis nous nous mettions à rire ensemble, je la plaisantais, elle prétendait m’arrêter avec un «Dites donc vous» d’une dignité très comique.
Puis nous étions heureux comme deux enfants d’avoir tant d’esprit ensemble pour moi, je sentais la joie couler dans tous mes membres et les réchauffer, de la voir me parler…»
«Il en va dans le bonheur comme dans la jalousie, comme dans tous les instants extrême de la passion: je l’en aimai davantage. Il me semblait que maintenant la rencontre était complète, que nous nous étions choisis et reconnus à tous les points de l’espace et temps où nous pouvions être ensemble»…
(La couverture toilée du cahier est en mauvais état et détachée).