Connexion

    Inscription

    Récupération de
    mot de passe

  • Connexion
  • Mes enchères
Association pour la recherche des livres anciens, rares et précieux, Bibliorare a plus de 15 ans de mises en ligne et plus de 900.000 Références
Bibliorare.com Le Portail du Livre Ancien et Rare a pour but de maintenir la mémoire de l’écrit sous toutes ses formes. Diffusion de publications et mise en relation des bibliophiles sur la toile. Bibliorare.com The gateway to rare and old books. Its aim is to keep the memory of all written heritage alive ; to distribute publications and to facilitate contacts between booklovers on the Web.

Aide

  • Parcourez les catalogues des ventes à venir, et ajoutez les lots à votre liste d'enchères pour laisser un ordre d'achat ou enchérir par téléphone.
  • Votre liste d'enchères complétée, cliquez sur le bouton Valider pour transmettre votre enchère privée au commissaire-priseur de la vente.

Ma liste d’enchères

Facebook

Mer
13
Déc

ALDE Maison de ventes spécialisée livres et autographes. Lettres et manuscrits autographes. MERCREDI 13 DECEMBRE 2017, à 14h00 Hôtel Ambassador - 16 boulevard Haussmann, 75009 Paris

Lettres et manuscrits autographes : René BAZIN (1853-1932). Manuscrit autographe signé, Terre d’Espagne, 1894 ; 94 pages. Honoré de BALZAC. L.A.S., vendredi [10 juillet 1840], à Victor Hugo. Pierre BOULEZ (1925-2016). Manuscrit autographe, Incidences actuelles de Berg, [1948]. Paul CLAUDEL (1868-1955). 16 L.A.S., 1934-1951, à Marcel Thiébaut, à la Revue de Paris. Alfred de MUSSET (1810-1857). L.A.S., Mercredi soir [24 février 1836], à Madame Caroline Jaubert. George SAND. Manuscrit autographe signé, Jacques, 1834 ; 48-49 feuillets (192 pages) in-4. etc....

LIEU et date de la vente : Hôtel Ambassador, Salon Mogador, 16 boulevard Haussmann 75009 Paris. Mercredi 13 décembre 2017 à 14h00.

Exposition publique à l’Hôtel Ambassador le mercredi 13 décembre de 10 heures à midi.
Exposition privée chez l’expert, uniquement sur rendez-vous préalable Thierry Bodin – Les Autographes – 45, rue de l’Abbé Grégoire 75006 Paris – Tél. 33 (0) 1 45 48 25 31nnExpert : Thierry Bodin – Syndicat Français des Experts Professionnels en Œuvres d’Art. Les Autographes – 45, rue de l’Abbé Grégoire 75006 Paris – Tél. 33 (0) 1 45 48 25 31 – E-Mail : lesautographes@wanadoo.fr

Commissaire-Priseur :
ALDE - Maison de vente Spécialisée.
Livres & Autographes.
1, rue de Fleurus - PARIS 75006
Tel: +33 (0)1 45 49 09 24
Fax: +33 (0)1 45 49 09 30
http://www.alde.fr/
Email : contact@alde.fr
Expert :
Mr Thierry BODIN, Les Autographes.
Syndicat Français des Experts Professionnels en Œuvres d'Art
45 rue de l'Abbé Grégoire 75006 Paris
Tél : +33 (0)1 45 48 25 31
Fax : +33 (0)1 45 48 92 67
Email: lesautographes@wanadoo.fr

Détails du lot n°144 :

  • Lot n° : 144
  • Estimation :
    1200 / 1500
  • Résultat :
    2000 €

Guy de MAUPASSANT

(1850-1893). 3 L.A.S., Étretat [automne 1885], à Georges Patinot, directeur du Journal des Débats ; 2 pages in-8, et 4 pages oblong in-12 sur 2 cartes à son chiffre et adresse La Guillette (Étretat), une enveloppe.Sur la publication de sa nouvelle Monsieur Parent dans le Journal des Débats (10-14, 17-18, 20-21 novembre 1885). [13 septembre 1885]. Il pourra lui envoyer dans 15 jours la nouvelle qu’il lui a promise. « Titre : Monsieur Parent. Elle est convenable !…. ». Il lui demande le même tarif que L’Écho de Paris pour Les Sœurs Rondoli, à savoir 0f.75c f la ligne ; « car mon roman Bel-Ami m’a été payé 1F la ligne ». Il aimerait qu’elle parût avant le 15 novembre. « Elle aurait, environ, huit feuilletons »… Dimanche. Souffrant de violentes névralgies, il n’a pu travailler depuis dix jours : « Voilà comment vous n’avez pas encore reçu le manuscrit de M. Parent ». Dès que le copiste lui aura rendu la 1ère partie demain, il la lui enverra, et la seconde samedi. « Cela formera environ 10 feuilletons ». Il le prie d’excuser ce retard involontaire… – Il espère qu’il a reçu la 2e partie de M. Parent : « J’aurais été très heureux de vous donner le manuscrit de ma nouvelle ; mais, hélas, il est déjà donné à une belle dame, comme vous le supposiez. Voulez-vous que je vous en donne un autre, non encore promis ? Si vous tenez à M. Parent, voulez-vous que je prie mon amie de me le rendre – mais le voudra-t-elle ? » Il demande quand débutera la publication, et suggère de supprimer une phrase : « Le mot “coucher” va peut-être choquer vos lecteurs : “Elle couchait avec tous les deux” on pourrait supprimer cette phrase »… Sous sa signature, alors qu’il vient de recevoir sa lettre, il l’autorise à supprimer « les lignes qui vous paraissent dangereuses, pourvu qu’elles ne modifient en rien le sens de la nouvelle. Mais, vraiment, vos abonnés sont bien farouches, et incapables de rien lire des livres nouveaux »…