Lot n° 1054
Sélection Bibliorare

FLAUBERT, Gustave. Salammbô. Paris, Michel Lévy frères, 1863. Grand in-8 (218 x 143 mm) de 2 ff.n.ch., 474 pp., 1 …

Estimation : 6 000 - 8 000 EUR
DROUOT Online
Description

Salammbô. Paris, Michel Lévy frères, 1863. Grand in-8 (218 x 143 mm) de 2 ff.n.ch., 474 pp., 1 f.n.ch. ; demi-maroquin saumon à coins, dos à nerfs orné, tranches marbrées (reliure de l'époque).

Édition originale.

« Salammbô n'est pas une simple reconstitution historique, une minutieuse évocation; c'est une oeuvre vécue, écrite avec passion, tout animée d'un vaste souffle qui court d'un chapitre à l'autre jusqu'à la fin, c'est une vaste épopée, où ne manquent ni le pittoresque, ni la chaleur... Tout le livre est soulevé par une violente passion qui lui confère une présence étonnante. Y contribue naturellement le style magnifique, parfois trop recherché, ce style qui fera école parmi les parnassiens et les symbolistes » (Laffont-Bompiani).
précieux exemplaire de théophile gautier
Exemplaire portant un envoi « à mon cher aimable ami Théophile Gautier,
Gustave Flaubert ».
Gautier rédigea un long et magnifique article disant son admiration pour Salammbô dans le
Moniteur universel du 22 décembre 1862: « Aucune imagination orientale n'a dépassé les merveilles entassées dans l'appartement de Salammbô. Les yeux modernes sont peu habitués à de telles splendeurs. (...) Ces mots exotiques, plus aisément compris, perdront leur étrangeté, et le style de M. Flaubert apparaitra tel qu'il est, plein, robuste, sonore, d'une originalité qui ne doit rien à personne, coloré quand il le faut, précis, sobre et mâle lorsque le récit n'exige pas d'ornement - le style d'un maître enfin ! Son volume restera comme un des plus hauts monuments littéraires de ce siècle. »
Exemplaire initialement destiné à un autre ami, la dédicace a été modifiée avec deux mots biffés par l'auteur. On connaît également un autre exemplaire avec envoi de l'auteur à Gautier (un des 25 exemplaires sur Hollande).
Provenance: Théophile Gautier (envoi, ex-libris, et cachet à sec du monogramme ‘TG' sur le titre).
Carteret, I, 266; Clouzot, 121.

Partager