Lot n° 239
Sélection Bibliorare

TRENET (Charles) Manuscrit autographe pour Les Rois fainéants. Berlin-Font Romeu, 1929-1930. 202 ff. anopistographes in-4 (27, 8 x 21, cm), numérotation continue au stylo rouge, plusieurs encres et plusieurs papiers, mais essentiellement du papier...

Estimation : 8000
Enchérir en LIVE
Description
pelure. Important manuscrit autographe signé unique (?) de ce roman inédit, fantaisie historique mettant en scène les rois mérovingiens. Le manuscrit est signé au dernier feuillet et daté « Berlin 1929-Font Romeu 1930 » après le mot « FIN ». On l’a longtemps cru perdu : « Les Rois fainéants dont l’unique exemplaire a été égaré ne sera jamais publié » écrivait en 2011 son biographe Jacques Plessis. L’ouvrage se compose de 20 chapitres (les 2 derniers sont par erreur numérotés XX et XXI, mais il n’y a pas de n° XIX). Robert Denoël ne le publiera pas, tout comme d’autres éditeurs à qui le jeune homme avait montré le manuscrit, mais permettra au jeune Trenet de rencontrer Max Jacob qu’il admire. Deux citations de Zone d’Apollinaire et de L’Anneau d’Améthyste d’Anatole France figurent en épigraphe. Le roman s’ouvre sur ces lignes : « Des nuages jouaient à saute-mouton près d’un champ de pommes de terre qui se désolait dans l’ombre. Deux oiseaux oubliés (ou restés par mégarde) grelottaient avec des mouvements et des envols pénibles. Dans le salon vingt-trois princes et quelques dames nobles attendaient d’autres paroles de St Ouen ; mais l’évêque las, gonflé de graisse triste ne se décidait point à parler. Il s’asseyait, nerveux et découragé puis il se levait, essayait un autre fauteuil, enlevait un fil à sa soutane, tapait des pieds pour se réchauffer et ne formulait aucune explication de cette pantomime. » (f. 3). Le manuscrit présente des corrections et repentirs. Les épigraphes sur le feuillet de titre et au début des chapitres sont d’une encre différente, indiquant sans doute un ajout dans un second temps. Bibliographie: J. Plessis, Charles Trenet, L’Archipel, 2011. Des feuillets effrangés ou froissés en tête.
5000
Partager