Connexion

    Inscription

    Récupération de
    mot de passe

  • Connexion
  • Mes enchères
Association pour la recherche des livres anciens, rares et précieux, Bibliorare a plus de 15 ans de mises en ligne et plus de 900.000 Références
Bibliorare.com Le Portail du Livre Ancien et Rare a pour but de maintenir la mémoire de l’écrit sous toutes ses formes. Diffusion de publications et mise en relation des bibliophiles sur la toile. Bibliorare.com The gateway to rare and old books. Its aim is to keep the memory of all written heritage alive ; to distribute publications and to facilitate contacts between booklovers on the Web.

Aide

  • Parcourez les catalogues des ventes à venir, et ajoutez les lots à votre liste d'enchères pour laisser un ordre d'achat ou enchérir par téléphone.
  • Votre liste d'enchères complétée, cliquez sur le bouton Valider pour transmettre votre enchère privée au commissaire-priseur de la vente.

Ma liste d’enchères

Facebook

Ven
07
Déc

BINOCHE et GIQUELLO. Paris. LIVRES DE LA BIBLIOTHÈQUE PIERRE CHRÉTIEN - BEAUX LIVRES ANCIENS. VENDREDI 7 DÉCEMBRE 2018 - PARIS - HÔTEL DROUOT - Salle 2 - 14h15

LIVRES de la BIBLIOTHÈQUE Pierre CHRÉTIEN - BEAUX LIVRES ANCIENS : AGRIPPA (Heinrich-cornelius). De occulta Philosophia Libri Tres. s.l.n.d. ..Anvers, Joannes Grapheus, février 1531 (Première édition, extrêmement rare, de ce traité célèbre). BOUELLES (charles de). [Livre singulier & utile, touchant l'art et practique de Geometrie]. Paris, Simon de Colines, 1542 (Très rare édition du plus ancien traité de géométrie en français). BOUGAINVILLE (Louis-Antoine de). voyage autour du monde, par la frégate du roi la Boudeuse, et la flûte l'étoile ; en 1766 ... Paris, Saillant & Nyon, De l'Imprimerie de Le Breton, 1771. etc...

LIEU et date de la vente : Salle 2 - Drouot-Richelieu, 9, rue Drouot 75009 Paris - Vendredi 25 mai 2018 à 14h15. CONTACT à l'étude Binoche et Giquello : Odile CAULE. tel.+ 33 (0) 1 47 70 48 90 - E-mail : o.caule@betg.fr - EXPOSITIONS PRIVÉES : Étude Binoche et Giquello. Lundi 3 décembre, mardi 4 décembre de 14h à 18h, mercredi 5 décembre de 14h à 16h et sur rendez-vous - Tel.+ 33 (0) 1 47 70 48 90 - EXPOSITIONS PUBLIQUES : Hôtel Drouot - salle 2. jeudi 6 décembre 2018, de 11h à 21h - Vendredi 7 décembre 2018, de 11h à 12h - Téléphone pendant l’exposition +33 (0)1 48 00 20 02

EXPERT : Dominique COURVOISIER, Expert de la Bibliothèque nationale de France. Membre du Syndicat Français des Experts Professionnels en œuvres d’art - 5, rue de Miromesnil 75008 Paris - Tél./Fax + : 33 (0) 1 42 68 11 29 - E-Mail : courvoisier.expert@orange.fr - Avec la collaboration d’Alexandre MAILLARD

Commissaire-Priseur :
Binoche & Giquello
5, rue La Boétie - 75008 PARIS
Tél. +33 (0)1 47 42 78 01
Fax. +33 (0)1 47 42 87 55
Email: o.caule@betg.fr
http://www.binocheetgiquello.com/
Expert :
Dominique COURVOISIER
Expert de la Bibliothèque nationale de France.
Membre du Syndicat Français des Experts Professionnels en oeuvres d'art.
5, rue de Miromesnil 75008 Paris
Tél./Fax +33 (0)1 42 68 11 29
Email: courvoisier.expert@orange.fr

Détails du lot n°72 :

  • Lot n° : 72
  • Estimation :
    15 000 - 20 000 €

[FINE (Oronce)]. La Theorique des cielz, mouvemēs, et termes practiques des sept planetes, nouvellement et tresclerement redigee en langaige frācois. Paris, s.n., 1528 [au colophon] : imprimé par Simon du Bois pour Jean Pierre de Tours, août…

1528.
In-folio, veau brun, double encadrement de triples filets à froid, petit fer doré aux angles, petit portrait en médaillon doré au centre, dos orné d’un petit fer doré répété, tranches jaunes (Reliure de l’époque).

— Bechtel, F-106.
— Brun, p. 188.
— Houzeau-Lancaster, n°2252.
— Lalande, p. 47.
— Moreau, t. III, n°1461.
— Mortimer, French books, n°224.

► RARISSIME ÉDITION ORIGINALE DU PREMIER LIVRE D’ASTRONOMIE IMPRIMÉ EN FRANÇAIS.

L’ouvrage, qui est aussi le premier rédigé dans cette langue par Oronce Fine (1494-1555), grand mathématicien, astronome et fabricant d’instruments scientifiques, est en fait une traduction libre des Theoricae novae planetarum de Georg von Peurbach (1423-1461), célèbre traité sur le mouvement et la forme des planètes basé sur la théorie du système géocentrique de Ptolémée.

Cet astronome et mathématicien autrichien, dont le nom s’orthographie aussi Purbach, fut le maître et l’ami de Johannes Muller (Regiomontanus) et enseigna les mathématiques à Vienne durant les années 1450. Paru dans les années 1470, son traité théorique sur l’astronomie occupa une place capitale dans l’enseignement de cette discipline.

Imprimée en bâtardes, l’édition est illustrée de 45 diagrammes ou bois d’astronomie, et de 2 grandes figures montrant une sphère armillaire et le météoroscope de Ptolémée, tous gravés par Oronce Fine lui-même. Ces deux dernières figures accompagnent le Traictie des Armilles, pour verifier les estoilles, selon la tradition de Ptholemee et la composition et principal usaige du Meteoroscope de Ptholemee, selon lopinion maistre Jehan de monte regio…
Le dernier feuillet, blanc, n’a pas été conservé.

On trouve, reliés en tête, les trois traités suivants :

─ MÜNSTER (Sébastien). Organum uranicum. Bâle, Heinrich Petri, mars 1536. — Organa planetarum. S.l.n.d. [au colophon] : Bâle, Heinrich Petri, mars 1536.
Édition originale de ce traité sur le mouvement des planètes dû à Sébastien Münster (1489-1552), humaniste réputé pour sa Cosmographie universelle et ses travaux savants sur la langue hébraïque et la géographie (cf. Lalande, p. 55).
Elle se divise en deux parties et est illustrée d’un grand bois sur le titre, d’une jolie figure au verso du dernier feuillet liminaire montrant l’auteur qui observe le ciel à travers un instrument, et de 34 diagrammes ou figures d’astronomie dans le texte, dont 13 SONT POURVUES DE VOLVELLES (sur 15).
La marque typographique d’Heinrich Petri, reproduite par Heckethorn dans Printers of Basle (p. 155), est apposée au verso du dernier feuillet de l’Organa planetarum.

─ STOEFLER (Johannes). Coelestium rerum disciplinae, atque totius sphaericae peritissimi.
S.l.n.n. [Mayence, Peter Jordan pour Peter Quentel], mars 1535.
Troisième édition de cet important traité sur la fabrication et l’utilisation des astrolabes, composé par Johannes Stoeffler (1452-1531), mathématicien et géographe allemand qui professa à Tübingen où il eut notamment comme élèves Melanchthon et Sébastien Münster (cf. Lalande, p. 54).
L’ouvrage parut d’abord à Oppenheim en 1512-1513, puis de nouveau en 1524, sous le titre Elucidatio fabricae ususque astrolabii, et connut un succès considérable comme en témoignent les nombreuses éditions jusqu’en 1620.
- La première partie est ornée de 20 figures représentant les parties de l’astrolabe.
- La seconde comprend 12 grandes figures explicatives, 5 carrés astrologiques et 6 autres figures, dont 3 d’astrolabes.
Bien complet du dernier feuillet portant au verso la marque typographique de Peter Jordan. Le feuillet blanc final est conservé.

─ LEFÈVRE D’ÉTAPLES (Jacques). Introductorium astronomicum, theorias coporum [sic] coelestium duobus libris.
Paris, Henri Estienne, [9 décembre] 1517.
— Lalande, p. 39. — Moreau, t. II, n°1654. — Renouard, Estienne, p. 20, n°7.
Première édition des commentaires de Josse Chilchtove (1472-1543) sur le traité astronomique de l’humaniste picard Jacques Lefèvre d’Étaples (vers 1450-1537), paru en 1503 sous le titre Epitome compendiosaque introductio in libros arithmeticos Boetii… Astronomicon.
Jolie impression en lettres rondes, avec le titre placé dans un bel encadrement dans lequel des angelots évoluent dans un décor de rinceaux, ceux du haut, perchés, soutenant un écu aux armes de France.
De nombreux diagrammes et figures d’astronomie illustrent les propos de l’auteur.

► TRÈS PRÉCIEUX VOLUME RENFERMANT QUATRE RARES TRAITÉS D’ASTRONOMIE, CONSERVÉ DANS UNE SÉDUISANTE RELIURE PARISIENNE DES ANNÉES 1540 AUX EFFIGIES DE MARS ET DE LUCRÈCE.
Une reliure identique est reproduite par Mirjam Foot dans le tome III du catalogue Henry Davis Gift sous le n°33, laquelle recouvre une édition parisienne de 1538.

─ Ex-libris manuscrit ancien sur l’un des titres :
• Picquet.
Mouillure en tête de quelques cahiers.
Petit morceau de papier arraché en tête du titre de l’Organum uranicum.