Connexion

    Inscription

    Récupération de
    mot de passe

  • Connexion
  • Mes enchères
Association pour la recherche des livres anciens, rares et précieux, Bibliorare a plus de 15 ans de mises en ligne et plus de 900.000 Références
Bibliorare.com Le Portail du Livre Ancien et Rare a pour but de maintenir la mémoire de l’écrit sous toutes ses formes. Diffusion de publications et mise en relation des bibliophiles sur la toile. Bibliorare.com The gateway to rare and old books. Its aim is to keep the memory of all written heritage alive ; to distribute publications and to facilitate contacts between booklovers on the Web.

Aide

  • Parcourez les catalogues des ventes à venir, et ajoutez les lots à votre liste d'enchères pour laisser un ordre d'achat ou enchérir par téléphone.
  • Votre liste d'enchères complétée, cliquez sur le bouton Valider pour transmettre votre enchère privée au commissaire-priseur de la vente.

Ma liste d’enchères

Facebook

Mar
17
Oct

ALDE Maison de ventes spécialisée livres et autographes Collection Maurice Burrus Manuscrits et livres remarquables. Mardi 17 octobre 2017 à 14h30 Hôtel Ambassador 16 boulevard Haussmann 75009 Paris

RÉSULTATS DE LA VENTE
Grand succès pour la vente de la collection Maurice Burrus, organisée par la maison Alde en collaboration avec Isabelle de Conihout et Pascal Ract-Madoux le 17 octobre 2017. La vente a totalisé un montant de 3,4 M € frais inclus, sur une estimation haute de 1,8 M€. Les 86 lots ont tous trouvé preneur. La richesse de la collection, composée de manuscrits enluminés, d’incunables et de spectaculaires reliures anciennes, permettait d’espérer de bons résultats. Le succès a dépassé toutes les attentes : les estimations hautes ont été doublées. Parmi les résultats remarquables de cette vente, la Bible de Mentelin (Strasbourg, 1460), première bible imprimée en dehors de Mayence, et premier livre imprimé sur l’actuel territoire français, a été vendue 1 Million €*. C’est l’adjudication la plus élevée en France depuis dix ans pour un livre imprimé. Et la plus élevée au monde pour un incunable depuis trois ans. Ce qui confirme que la place de Paris retrouve toute son importance.

LIEU et date de la vente : Hôtel Ambassador, Salon Mogador, 16 boulevard Haussmann 75009 Paris. Mardi 17 octobre 2017 à 14h30.

Exposition à la librairie Giraud-Badin 22, rue Guynemer 75006 Paris Tél. +33 (0) 1 45 48 30 58 - Du samedi 7 octobre au mercredi 11 octobre tous les jours sauf le dimanche de 10 h à 18 h

Exposition publique à l’Hôtel Ambassador les lundi 16 octobre de 18 h à 21 h (cocktail) et mardi 17 octobre de 10 h à 12 h 30 - Tél. pendant l’exposition publique et la vente : +33 (0) 1 44 83 40 40

Experts : Isabelle de Conihout. 7, rue Dupont des Loges 75007 Paris. Tél. + 33 (0) 6 72 81 28 46 - E-Mail : isabelle@conihout.com et Pascal Ract-Madoux. 166, rue du Faubourg Saint-Honoré 75008 Paris. Tél. +33 (0) 1 43 59 40 52 - E-Mail : prm@online.fr

Commissaire-Priseur :
ALDE - Maison de vente Spécialisée.
Livres & Autographes.
1, rue de Fleurus - PARIS 75006
Tel: +33 (0)1 45 49 09 24
Fax: +33 (0)1 45 49 09 30
http://www.alde.fr/
Email : contact@alde.fr
Expert :
Isabelle de Conihout
7, rue Dupont des Loges 75007 Paris
Tél. + 33 (0) 6 72 81 28 46

Détails du lot n°67 :

  • Lot n° : 67
  • Estimation :
    40 000 / 60 000 €
  • Résultat :
    100000 €

[SALZBOURG]. MISSEL À L’USAGE DE SALZBOURG, en latin. Manuscrit enluminé sur vélin, [Augsbourg ou Salzbourg, vers 1480].

In-folio (398 x 289 mm), 273 ff. Encre rouge et noire, réglure noire. 2 colonnes de 35 lignes (18 lignes à simple colonne pour le Canon), justification 200 x 272 mm, veau sur ais de bois à décor à froid, dos à 4 nerfs également décoré, titre doré

Missale salzbugense au plat supérieur, ombilic central et 4 cornières de métal,
parties métalliques de deux fermoirs conservées sur chaque plat, tranches dorées (Reliure de l’époque).

Collation : [6], 1-121, [9], 122-268 (sic pour 258 : foliotation décalée de 10 à partir du f. 210) soit 273 feuillets ; 31 cahiers de 8 ff., sauf le calendrier (6 ff.), le Canon (10 ff.) et un dernier cahier complet avec 9 ff. et un onglet pour le 10e f. Réclames dans la même écriture et la même encre (noire ou rouge) que le texte, en bas à droite du dernier feuillet verso de chaque cahier. Foliotation à l’encre rouge, interrompue pour le Canon.

Décoration : Une enluminure à pleine page (226 x 276 mm) au Canon de la messe : Crucifixion dans un encadrement bleu bordé de rouge, les symboles des Évangélistes aux angles.

→17 grandes bordures de rinceaux bleu, vert, rose, ocre avec pastilles d’or bruni, sur les quatre côtés de la page pour l’incipit et le début du Canon, sur 3 côtés pour la grande enluminure du Canon et au f. 122, sur 1 ou 2 côtés pour les autres pages avec lettres historiées ou ornées. Ange tenant un écu (vide) (proche de Beier, fig. 32, et de l’ange du Missel de Saint-Florian. Kurt Holter, Buchkunst, Handschriften, Bibliotheken, Volume 2, 1996, p. 1031).

→Très beau paon dans la bordure de l’incipit, proche de celui du missel de l’évêque d’Eichstadt, Wilhem von Reichenau, enluminé par Johannes Bämler (Beier, fig. 21). Têtes grotesques et fleurs dans plusieurs autres bordures. Quelques rinceaux tracés à l’encre n’ont pas été mis en couleur (f. 58, 65v, 122, 124v).

→9 grandes lettres historiées approximativement carrées et mesurant en moyenne 75 x 75 mm, en couleur (bleu, rouge, vert, gris, rose) sur fond d’or bruni ciselé dans un encadrement mi-parti rose/vert/bleu/rouge (ff. 1, 11v, 96, 109, 113, 122, 156, 158r, 229v). Remarquer l’ombre des pieds du Christ dans la miniature de la lettre ornée du f. 109 (Ascension).

→7 grandes lettres ornées selon la même technique sur fonds d’or ciselé (dimensions variables) aux ff. 17v, 69r, 119v, 120r, 157, 158r, entre 203 et 229 et au Canon).

Nombreuses lettres ornées filigranées, mi-parties bleu et rouge ou encre noire et brune avec rehauts de rouge, certaines avec têtes grotesques.

►MAGNIFIQUE ET TRÈS LUXUEUX MISSEL ENLUMINÉ À AUGSBOURG OU SALZBOURG DANS LE DERNIER QUART DU XVe SIÈCLE (le calendrier rubriqué en rouge et bleu donne les saints et les fêtes propres à Salzbourg (saint Rupert) et à Augsbourg).
La décoration et la reliure le rattachent à un atelier connu pour sa production de missels enluminés de très grand luxe de la fin du XVe siècle. Leur style, aux fonds d’or bruni ciselé de fleurettes, a été identifié d’abord par Eichler dans les années 40 (« Eine Salzburger Missalienwerkstatt des späten 15. Jahrhunderts », Gutenberg-Jahrbuch, XV, 1940, pp. 163-168), et a depuis été considérablement précisé et augmenté par la mémorable exposition tenue en 1972 (Spätgotik in Salzburg. Die Malerei, 1400-1530, pp. 246-57). Et plus récemment par l’étude de Christine Beier sur l’atelier de Bämler.

►IL A CONSERVÉ SON IMPOSANTE RELIURE D’ORIGINE, aux pièces métalliques à inscriptions, qui présente la particularité d’avoir un dos décoré.
Mouillures dans la marge intérieure du mois de décembre (calendrier) et aux ff. 37-38, 45-46 et 108. Petits manques à la queue du paon de l’incipit, mouillure dans la partie inférieure des 2 ff. du canon avec décoloration des rinceaux d’angle, ainsi que de l’encadrement et de l’angle inférieur droit de la Crucifixion.

Mouillure sur un tiers du plat supérieur, lacune de peau au plat inférieur au-dessus du fermoir, quelques trous de vers ne traversant pas les ais.

Christine Beier, « Missalien massenhaft. Die Bämler-Werkstatt und die Augsburger Buchmalerei im 15. Jahrhundert », in Codices manuscripti, 2004 (H. 48/49), pp. 55-72 – Peter Wind, « Zur Einbandkunst Salzburger Buchbinderwerkstätten. Bearbeitet anhand der Einbände der Handschriften von St. Peter », in Beiträge zur Handschriftenkunde und mittelalterlichen Bibliotheksgeschichte, 1980, pp. 133-139. – Idem, Die verzierten Einbände der Handschriften der Erzabtei St. Peter zu Salzburg bis 1600, Vienne, 1982.
Reproduction en frontispice.